Visite du moulin de Palisson et du canal des arrosants

La ville d’Ollioules, en partenariat avec le Groupe de Recherche sur le Patrimoine Ollioulais, vous propose une promenade rafraîchissante le long du Canal des Arrosants avec la visite du Moulin de Palisson L e Moulin de Palisson, situé quartier Campcébier, est l’un de ceux dont on suit le mieux l’histoire.

Son nom lui vient d’un certain Jacques Parisson, coseigneur du Revest, qui le possédait au XVIe siècle et le louait à la ville en échange d’une rente annuelle en nature. Ce seigneur est vraisemblablement lié aux Vintimille d’Ollioules, car à cette époque ces derniers sont justement coseigneurs du Revest. Dans les années 1570, le fils du coseigneur du Revest, Melchior Parisson, décide de céder définitivement le moulin à la ville, contre la somme considérable de 200 écus. Le conseil de ville trouve cette somme trop élevée, mais la transaction finit par se faire, puisqu’au XVIIe siècle le moulin figure parmi les possessions communales.

Fonctionnant grâce au béal (canal des arrosants) il est resté en activité jusqu’au début du XXe siècle. Au fil des siècles, le nom de Parisson s’est altéré en « Palisson », selon un processus linguistique caractéristique du dialecte varois.
Lors de cette visite vous pourrez découvrir la roue horizontale, l’archure de couverture des meules avec sa trémie, les outils traditionnels pour la culture du blé et la meunerie ainsi que le plan détaillé du moulin.

Horaires de visite (dans le respect des gestes barrières et le port du masque): Mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 11h à 12h et de 17h à 18h et le samedi de 11h à 12h. Accueil très sympathique et visite guidée.

Info plus:
Se rendre au Moulin de Palisson : Le départ de la visite se fait depuis l’Office de Tourisme puis prendre le chemin St Roch jusqu’au chemin du Pont du Berger et emprunter l’escalier qui passe au-dessus du canal et suivre le cheminement du canal des arrosants jusqu’au Moulin.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !