Violences policières, Hubert Falco : « Nous sommes en France, pas aux Etats-Unis »

Sur les réseaux sociaux, Hubert Falco, maire de la commune de Toulon et président de TPM s’est exprimé au sujet des violences policières. 

« Nos Polices Nationale et Municipale ainsi que notre Gendarmerie étant au cœur de l’actualité, je tenais à vous faire part de ma position sur le sujet.

Tout d’abord, nous sommes en France, pas aux États-Unis. L’histoire et la situation actuelle, dans notre pays et en Amérique, ne sont pas comparables

Ensuite, s’il est vrai que le racisme existe, et qu’on le retrouve hélas partout, ce qui est profondément regrettable, il faut plus que jamais aujourd’hui faire attention aux amalgames et à la récupération.

Dans notre République, il y a ceux qui troublent l’ordre public et ceux qui le défendent.

Chez nous, nos Polices Nationale et Municipale, notre Gendarmerie, sont dans le camp de ceux qui le défendent, qui protègent la Loi et qui protègent la République.

Pour tout cela, ils méritent d’être soutenus et respectés. »

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !