Ville d’Ollioules, Crise du Covid 19 : Entretien avec le maire Robert Bénéventi

Réélu au premier tour des élections municipales le 15 mars 2020 avec 84,66% des voix le maire d’Ollioules Robert Bénéventi n’a pas eu le temps de partager cette victoire avec son équipe. Dès le 16 mars 2020 tout a été mis en œuvre pour aider l’ensemble de la population à traverser l’épreuve du confinement.

Quelle est la situation sur Ollioules et comment préparez-vous le déconfinement ?

Comme vous l’indiquez nous sommes en alerte depuis le 16 mars et même bien avant puisque sur Ollioules j’ai, dès le 24 février fait mettre en place déjà les fameux gestes barrières avec la distanciation et l’utilisation du gel.

J’interviens régulièrement par enregistrement vidéo sur les réseaux sociaux de la commune, pour continuer à rappeler la nécessité de respecter toutes les consignes de sécurité sanitaire et je suis très fier de mes administrés qui, à 99%, suivent les règles édictées.

 

Quels sont les services accessibles à la population ?

Les services municipaux sont encore plus présents que d’habitude puisque j’ai fait mettre en place une veille téléphonique du lundi au dimanche de 8h à 20h, au numéro du standard mairie (04 94 30 41 41), en plus de l’astreinte technique suivie par un élu, tous les jours de la semaine de 17h à 8h du matin. 

La police municipale est présente elle aussi 7j/7.

L’état-civil gère bien sûr les déclarations naissances, reconnaissances et décès et répond à toutes les questions par téléphone ou mail.

Les tâches quotidiennes sont accomplies par les agents ; collecte des ordures ménagère, nettoyage des voies publiques, entretien des espaces verts… de même pour tâches administratives, paiement des fournisseurs, arrêtés municipaux, marchés publics, suivi des dossiers d’urbanisme…  Je souhaite remercier tous les agents présents au quotidien, qui respectent parfaitement les mesures sanitaires et continuent à servir la commune. D’autres agents sont en télétravail et suivent eux aussi les dossiers. Nous avons bien sûr tout mis en œuvre pour accueillir à la halte-garderie et dans les écoles les enfants du personnel soignant et de sécurité.

 

Avez-vous mis en place une cellule de crise ?

Le Plan Communal de Sauvegarde a été activé et tous les jours, avec les élus et fonctionnaires qui le composent, avec le renfort de la Réserve Communale de Sécurité Civile et  les CCFF,  nous agissons, pour répondre au mieux aux inquiétudes de la population. 

Je pense surtout aux commerçants, aux métiers d’art et aux entreprises lourdement impactés par le confinement et l’impossibilité pour un grand nombre d’exercer leur activité.

 

Avez-vous pris des mesures spécifiques pour soutenir l’économie locale ?

Dès le début nous avons entendu le désarroi des acteurs de notre vie économique. Un annuaire des commerces, artisans et producteurs ouverts a été mis en ligne sur nos réseaux sociaux et il est régulièrement mis à jour.

 Je suis très fier d’avoir mis en place le premier drive des producteurs locaux deux fois par semaine, qui a permis, autant que possible, de compenser la fermeture du marché forain et du marché des producteurs au quartier de la Gare.

Nous informons aussi régulièrement les commerces et les entreprises des mesures d’aides locales, régionales et nationales. Ce travail est fait par le service commerce et deux élus que je remercie pour leur engagement.

Des mesures financières exceptionnelles ont aussi été prises. Les commerçants occupant habituellement le Domaine Public seront exonérés de la perception de la redevance d’occupation pendant la période de confinement imposée par le gouvernement. J’ai aussi acté l’annulation des loyers commerciaux et métiers d’art, des locaux appartenant à la ville, ayant fait l’objet d’une fermeture obligatoire, pendant la période de confinement imposée par l’Etat.

Je sais qu’il faut continuer à être attentif et c’est pour cela que je sollicite régulièrement des autorisations auprès de la Préfecture mais qui sont malheureusement trop souvent refusées 

 

Vous avez des exemples concrets ?

J’ai demandé plusieurs fois la réouverture des marchés comme cela a été préconisé par le Ministre de l’agriculture lui–même. Je suis aussi intervenu pour la mise en place d’un drive et j’ai aussi demandé la réouverture des fleuristes, notamment dans la perspective du 1er mai. J’ai sollicité les services de la préfecture en faveur d’un centre équestre, qui a plus de 40 chevaux en pension, et dont les propriétaires ne peuvent venir voir leurs animaux. La responsable du centre assume seule depuis plus d’un mois la gestion du centre, mettant sa santé en danger.

 

Cela doit être décourageant ces refus ?

Heureusement il y a aussi des démarches qui aboutissent. J’ai obtenu la réouverture, sous respect des conditions sanitaires, des jardins familiaux qui sont une culture vivrière pour les affectataires des parcelles.

Dès le lundi 27 avril la déchèterie verte située à l’arrière du centre technique municipal va rouvrir du lundi au vendredi. Il faudra téléphoner pour prendre un rendez-vous (06 82 96 45 82 et 07 70 03 14 13) et les administrés Ollioulais pourront aussi aller à la déchèterie de Lagoubran pour les autres déchets toujours sur rendez-vous.

Cela va rendre un grand service à la population et surtout limiter les brûlages intempestifs, néfastes pour la santé publique et les dépôts sauvages.

 

Qu’en est-il des chantiers en cours sur la commune ?

Ils sont tous arrêtés, nous négocions une reprise progressive, mais prudente, pilotée par les CSPS et les maîtres d’œuvre.

 

Comment préparez-vous le déconfinement ?

Nous sommes en attente de consignes claires du gouvernement car, notamment pour les écoles, les parents d’élèves commencent à nous solliciter et les explications données à ce jour par le Ministre de l’Education sont loin d’être limpides. Partant, les services sont bien sûr engagés et des mesures ont d’ores et déjà été mises en place pour assurer les meilleures conditions sanitaires.

Parmi les nombreuses démarches effectuées pour apporter aide et soutien à l’ensemble de la population, j’ai passé il y a quelques jours une commande pour l’achat de 15 000 masques lavables qui vont être distribués à tous les administrés ollioulais.

La distribution se fera en boîte aux lettres à raison de deux masques par foyer. Je signerai un courrier pour accompagner cette distribution avec toutes les consignes. Dès que les masques auront été réceptionnés nous mettrons en place les procédures pour leur distribution.

Nous avons aussi commandé des masques chirurgicaux en coordination avec l’association des maires du var et la métropole TPM que l’on réservera aux professionnels de santé, y compris les aides médicales et les aides familiales. Nous allons aussi avoir une dotation de masques de la région et de la Métropole.

 

Et les masques en tissu ?

Dès le 17 mars nous avons eu la chance d’avoir à nos côtés de nombreuses couturières et couturiers bénévoles qui ont réalisé plus de 600 masques en tissu avec du matériel (drap, cordelette, molleton…) mis à leur disposition par la ville.

Ces masques, dits alternatifs ont été donnés les premières semaines aux professions de santé, puis aux entreprises, aux commerçants, aux auxiliaires de vie…. J’ai souhaité désormais en fournir à toute personne âgée ou personne ayant des problèmes de santé, qui en fait la demande à la ville, par mail ou par téléphone.

Nous avons aussi dans notre stock 500 masques donnés par la commune de Sanary et je remercie son maire Ferdinand Bernhard. 

 

Et le dépistage ?

J’ai pris attache avec l’Agence Régionale de Santé et avec le laboratoire d’analyses médicales situé sur la commune. A ce jour il n’est pas prévu de mettre en place un centre de dépistage sur Ollioules. Nous avons cependant la chance d’avoir sur notre commune deux cliniques qui accueillent déjà les malades envoyés par leur médecin traitant.

De plus, comme en 2008 lors de la vaccination pour la grippe H1N1, nous serions capables de mettre en place très rapidement ce type de centre.

 

Votre sentiment personnel sur cette épreuve qui impacte le monde entier, une première dans l’histoire de l’humanité?  

Je voudrais remercier à nouveau mes administrés pour le respect des consignes et les efforts faits par chacun pour ne pas être un vecteur de l’épidémie. 

Il faut continuer à garder espoir et être prêts à relever de nouveaux défis pour que notre pays retrouve une vie normale.

Je fais confiance à chacun d’entre vous pour que nous puissions continuer à être une commune où il faut bon vivre.

Les initiatives, les aides proposées, toutes les actions bénévoles montrent que la Solidarité et la Fraternité ne sont pas des mots creux à Ollioules et certainement partout dans le monde. C’est un signe encourageant pour l’avenir.

 

Un commentaire
  1. Nous félicitons Monsieur Robert Beneventi pour son magnifique succés électoral et constatons , au vu de cette lettre d’information ,la qualité des réponses locales qu’il apporte aux problèmes posés par cette pandémie .
    Par avance merci pour les masques qui vont être distribués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !