Vanille, l’enfant enlevée à Angers, est décédée, ce que l’on sait.

C’est la première fois que le dispositif Alerte Enlèvement connaît une issue fatale. Le corps de la petite Vanille, 1 an, a été découvert ce dimanche après-midi à Angers (Maine-et-Loire) dans une benne à vêtements.

C’est la première fois que le dispositif Alerte Enlèvement connaît une issue fatale.

La veille, près de trente heures après le signalement de sa disparition, l’alerte avait été déclenchée afin de retrouver la trace de la fillette aux boucles brunes et aux grands yeux noirs, enlevée par sa mère. « Malgré ce dénouement tragique, le dispositif a généré plus d’une centaine de témoignages qui ont permis de retrouver la mère. Le meurtre est antérieur à son déclenchement », confie le procureur de la République d’Angers, Eric Bouillard.

Après 24 heures de recherches, l’enfant a été retrouvé mort.

Après 24 heures de recherches, l’enfant a été retrouvé mort. Le corps de Vanille, la fillette d’un an enlevée par sa mère à Angers, a été découvert ce dimanche en fin d’après-midi dans un conteneur de vêtements à Angers (Maine-et-Loire), a indiqué le procureur de la République dimanche.

« La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi avant même l’heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), les médecins légistes sont arrivés sur place et ont retrouvé le corps », a déclaré Eric Bouillard, précisant que la garde à vue se poursuivait pour « meurtre sur mineur par ascendant ».

Une autopsie doit être pratiquée

La mère de Vanille était hébergée depuis un an dans le centre maternel d’Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées, où elle pouvait continuer à accueillir régulièrement sa fille. Son enfant avait été confiée à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et placée dans une famille d’accueil par le juge des enfants.

Les médecins légistes viennent d’arriver sur place, une autopsie doit être pratiquée.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !