Une trentaine de collégiens vendangent les vignes du Brusc

Lundi matin, aux premières lueurs du jour, une trentaine d’élèves découvrent les quelques deniers hectares de vignes du Brusc. Les grains de raisins sont noirs et bien gorgés de soleil. Pendant deux jours, il faudra les ramasser délicatement à la main, sans compter ses efforts. 

La découverte du travail de la terre :

L’entreprise est étonnante, et pourtant elle séduit tout le monde. Les 3éme de la classe patrimoine du lycée Font de Fillol aident à la vendange au Domaine de la Mourette. Pendant deux jours, entourés de professionnels et de leurs professeurs, ils vont vivre l’aventure du travail de la terre en immersion.

« Les champs de vignes ont disparu de nos paysages »:

Jean-Christophe Boreani explique : « À notre époque, les champs de vignes on savait ce que c’était à Six-Fours, maintenant il n’en reste que peu. C’est l’occasion donc de montrer aux jeunes comment on s’organisait pour les récoltes. En plus, l’expérience vient accompagner un véritable projet pédagogique. Avec leur professeur d’SVT, (Sciences de la Vie et de la Terre), ils vont étudier la culture du raisin, de la grappe jusqu’à la bouteille de vin. Ces deux journées, c’est l’occasion de mettre la théorie en pratique. » 

Une cagnotte qui servira à financer un voyage scolaire en Corse :

Il reprend : « Et puisque tout travail mérite salaire, à la fin des deux jours, les élèves récolteront une petite cagnotte pour les récompenser de leur investissement. Cette somme nous permettra de financer un voyage découverte en Corse. » 

Des élèves heureux, des parents satisfaits:

Il termine : « Les élèves sont heureux d’être dehors, de voir des choses nouvelles et de faire des expériences. Et les parent encore plus, car ils me disent que les adolescents rentrent exténués … (rire) »

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !