Une stèle pour se souvenir de « Mémé Jeanne »

Cette semaine, rue Carredon, une trentaine de personnes se sont retrouvées sur la petite placette de jeux de pétanque afin de célébrer la mémoire de « Mémé Jeanne » alias Marie-Jeanne Bourrely, figure locale du quartier. 

Une plaque commémorative, avec photo, est dévoilée à la foule. Pour l’occasion, le président du Raioulet de Six-Fours et son équipe sont présents pour jouer la mélodie.

Le maire de la commune, Jean-Sébastien Vialatte prend la parole : « Marie-Jeanne Bourrely a marqué les esprits par sa gentillesse et son tempérament, elle a été ce que l’on appelle « une figure ».

 « Je l’ai souvent dit, moi l’enfant de Saint-Etienne, du Nord comme disent les méridionaux, ce sont des figures telles que Marie-Jeanne qui m’ont appris la Provence parce que si j’en ai d’abord aimé les paysages ou le climat, il m’a fallu apprendre la culture, les coutumes ou encore la gastronomie. »

« (…) À l’occasion de cette inauguration, je leur témoigne ma profonde reconnaissance pour ces moments de partage comme chère famille Bourrely vous avez souhaité témoigner la vôtre à Marie-Jeanne, votre mémé Jeanne, à travers la réalisation de cette stèle, ici-même ou elle vivait autrefois.  » 

« À côté se trouve un olivier, cet arbre symbole de la Provence, symbole de nos racines, comme Mémé Jeanne, comme Marie Jeanne Bourrely symbolise à jamais les vôtres… » (Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !