Une bande de copains crée un Vin au Brusc, le « Lou Cacou »

Une nuit d’été, au Bar Le Rivage, 200 personnes sont venues fêter l’idée de quelques copains du coin de créer un Vin de la Région à l’image du petit village Six-Fournais. Entre deux notes de musique et quelques verres, les amis ont également souhaité conjurer le mauvais sort, et rendre hommage à l’un des leurs, David Ornaque, paralysé suite à un accident de la circulation en voulant régler les derniers préparatifs de cette soirée, il y a deux ans de cela. 

« Cette histoire est improbable », confie David Ornaque dans un soupir joyeux. Au Brusc, la fête bat son plein. Pour fêter la naissance de ce breuvage, l’homme a organisé « une petite soirée entre amis » et ce ne sont pas moins de 200 personnes qui se sont présentées au Bar Le Rivage du petit village.

« Célébrer l’amitié, et le Sud de la France » .

Il explique: « J’avais le souhait de célébrer l’amitié, le Sud, de créer quelque chose autour du Brusc et des copains, et surtout de faire un clin d’oeil à ce bar « Le Rivage », chez qui tous les Six-Fournais sont déjà venus au moins une fois pour faire la fête ou pour s’empéguer. »

Sur l’image, derrière le nom « Lou Cacou »« On devine Simon, le patron du Bar. C’est une figure emblématique ici, avec ses moustaches. Et puis il y a aussi les pointus, les jeux de pétanques… le coeur du Sud ».

Il reprend: « Quant au nom, « Lou Caquou » , tout le monde sait ce que ça représente dans le coin. C’est le mec du Sud, qui aime faire le mariole, plaire aux filles … » 

« Finir ce qui a commencé …. »

Les festivités reprennent, et David est aspiré par le brouhaha des copains qui n’en peuvent plus d’attendre l’homme qui a rendu la soirée possible. Il termine : « C’est en organisant ce moment, et cette inauguration que j’ai eu un accident il y a deux ans, celui-là même qui a fait qu’aujourd’hui je me déplace en fauteuil roulant. Je venais en moto, finaliser les derniers préparatifs avec les copains ».

« J’aurais pu laisser tomber,  j’aurais pu me dire que tout ça c’est derrière et que c’est une autre vie… mais je me devais d’aller au bout des choses pour pourvoir bien dormir la nuit. J’aime terminer ce que je commence, et je me devais de pas laisser les copains tomber » .

Le vin, Lou Cacou est à la vente à L’intermarché de Six-Fours et du Pont du Las uniquement.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

2 Comments
  1. En vacances à la Seine sur mer, on a gouté votre rosé et directement on l’a apprécié On en a même fait la pub à l’intermarché..cest un bon rosé que nous avons fortement apprécié !!Bonne continuation et bravo pour cette belle aventure entre collègues. ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !