Un week-end d’ouverture réussi pour Emil Frey Racing à l’International GT Open

Le Circuit Paul Ricard a accueilli en ce dernier week-end les manches d’ouverture de la saison de l’International GT Open. Habitués du tracé du Castellet, les organisateurs de l’International GT Open ont proposé un plateau encore plus étoffé qu’à l’accoutumé en présence des spécialistes internationaux des GT3. En complément, les monoplaces de l’Euroformula Open (F3) et du Championnat d’Espagne F4, ainsi que la nouvelle compétition, la GT Cup Open Europe, étaient aussi au programme.

Allam Khodair a permis à la nouvelle McLaren 720S de Teo Martin Motorsport de décrocher la première pole de la saison samedi. Mais c’est Emil Frey Racing qui s’en sort le mieux à l’occasion de son retour dans le championnat de l’International GT Open avec une victoire pour chacun de ses duos de pilotes : Albert Costa et Giacomo Altoè ont imposé leur Lamborghini Huracan GT3 Evo lors de la première course samedi, puis Norbert Siedler et Mikaël Grenier dimanche lors de la seconde épreuve.

Du côté des monoplaces, Liam Lawson a remporté la victoire de la course d’ouverture de la saison 2019 Euroformula Open au volant d’une Dallara F317 motorisée par Spiess et engagée par Motopark. C’est un début gagnant pour le Néo-zélandais et l’équipe allemande. Yuki Tsunoda complète la victoire de l’équipe Motopark, devant le poleman Lukas Dunner (Teo Martin Motorsport, troisième du podium.
Dimanche c’est le Japonais Marino Sato qui a décroché sa première victoire en Formule 3 grâce à un pilotage assuré lors de la deuxième course de l’Euroformula Open.
Le jeune Billy Monger engagé cette saison avec Carlin Motorsport termine 10ème puis 12ème ce week-end.

Ce week-end était également une grande première pour le GT Cup Europe. Pour cette manche d’ouverture en France, les Lamborghini Huracan ont montré leur efficacité avec 2 victoires et 2 secondes places assurées par les teams italiens Vincenzo Sospiri Racing et Antonelli Motorsport. La nouvelle série montée par Jesus Pareja et GT Sport, déjà organisateur de l’International GT Open et de l’Euroformula Open, fait la part belle à un mix de GT sur six meetings : après le Circuit Paul Ricard, les concurrents de la GT Cup Open Europe prendront la direction d’Hockenheim puis Spa, Silverstone, Barcelone et enfin Monza.

Ce week-end, le public a pu profiter d’un accès au Paddock pour être aux premières loges des compétitions. Prochain rendez-vous, pour les passionnés de motos cette fois, dans 15 jours, pour la traditionnelle Sunday Ride Classic qui réserve à nouveau de belles surprises.

Tous les podiums du week-end au Circuit Paul Ricard :

International GT Open Course 1 : 1.Costa-Altoé (Lamborghini Huracan GT3, Emil Frey Racing) 34 tours en 1h10’30’’309/1000e à 173,1 km/h de moyenne ; 2. Kodric-Chaves (McLaren 720 s, Teo Martin Motorsport), à 0’’539 ; 3. Rueda-Saravia (Mc Laren 720 s, Teo Martin Motorsport), à 2’’431.
International GT Open Course 2: 1. Siedler-Grenier (Lamborghini Huracan GT3, Emil Frey Racing) 28 tours en 1h00’44’’312/1000e à 172,9 km/h ; 2. Ramos-Crestani (Mercedes AMG GT3, SPS Automotive Performance) à 0’’607 ; 3. Zampieri-Rovera (Mercedes AMG GT3, Antonelli MotorSport), à 4’’124.
GT Cup Open Europe Course 1 : 1. Koller-Liberati (Lamborghini Huracan, Vincenzo Sospiri Racing) 25 tours en 55’37’’152/1000e à 161,9 km/h ; 2. Mauro-Toni (Lamborghini Huracan, Vincenzo Sospiri Racing) à 0’’668 ; 3. Leutwiler (Porsche 911 Cup, Niki Leutwiler/ PZ Oberer) à 21’’040.
GT Cup Open Europe Course 2 : 1. Solieri (Lamborghini Huracan, Antonelli MotorSport) 25 tours en 55’10’’972/1000e à 163,3 km/h ; 2. Mauro-Toni (Lamborghini Huracan, Vincenzo Cospiri Racing) à 4’’530 ; 3. Basso-Salas (Mercedes AMG R, Sports and You) à 35’’461.
Euroformula Open Course 1 : 1. Lawson (Team Motopark) 17 tours en 34’30’’060/1000e à 179,7 km/h ; 2. Tsunoda (Team Motopark) à 1’’247 : 3. Dunner (Teo Martin Motorsport) à 1’’642.
Euroformula Open Course 2 : Sato (Team Motopark) 15 tours en 29’10’’336/1000e à 180,8 km/h ; 2. Lawson (Team Motopark) à 3’’530 ; 3. Samaia (Teo Martin Motorsport) à 4’’415.
F4 Espagne Course 1 : 1. Carrara (Jenzer Motorsport) 10 tours en 21’’18’’022/1000e à 166,4 km/h ; 2. Edgar (Jenzer Motorsport) à 3’’179 ; 3. Van Berlo (MP Motorsport) à 8’’648.
F4 Espagne Course 2 : 1. Carrara (Jenzer Motorsport) 10 tours en 21’16’’311/1000e à 165,6 km/h ; 2. Edgar (Jenzer Motorsport) à 1’’154 ; 3. Al Habsi (XCEL Motorsport) à 6’’040.
F4 Espagne Course 3 : 1. Carrara (Jenzer Motorsport) 13 tours en 27’32’’754/1000e à 166,2 km/h ; 2. Meyer (Formula de Campeones – Praga F4) à 0’’529 ; 3. Edgar (Jenzer Motorsport) à 0’’714.

Prochains grands rendez-vous du Circuit Paul Ricard :
11-12 mai : Sunday Ride Classic
18-19 mai : Grand Prix Camions
1er-2 juin : Blancpain GT Series 1000 Kms
21-23 juin : Grand Prix de France de Formule 1

Copyright : GT Sport – Dutch Photo Agency

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !