Un soldat français est mort au Burkina Faso, la cause du décès inconnue

Un soldat français de la force Barkhane a été retrouvé mort, dimanche 16 février dans son campement au Burkina Faso, a indiqué le ministère des Armées. La cause du décès est pour l’instant inconnue.

Le chef d’état-major des armées a appris avec tristesse la mort dans le cadre de l’opération Barkhane, au Burkina Faso, le 16 février 2020, du sergent-chef Morgan Henry, du 54e régiment de transmissions de Haguenau, a déclaré le ministère dans un communiqué. Il a été découvert mort au sein de son campement. Les causes du décès ne sont pas connues, et une enquête de gendarmerie, menée par la prévôté, a été diligentée pour établir les circonstances de sa mort, a-t-il ajouté. »

Le militaire opérait au sein de Barkhane depuis novembre. La force Barkhane vient d’annoncer son passage de 4500 à 5100 hommes d’ici fin février, concrétisation de la volonté de la France d’inverser le rapport de forces sur le terrain.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !