Un potager solidaire au coeur de la ville de Six-Fours

L’histoire est jolie. Dans un coin du quartier d’Aiguebelle à Six-Fours-Les-Plages, un terrain était en friche. L’utilisation illicite de ce dernier par une poignée de personnes provoquait quelques nuances pour les riverains. Ensemble, la municipalité, le CCAS et le secours catholique ont uni leur force pour faire de cet endroit, un merveilleux lieu de rencontre et de partage. 

Les membres du Secours Catholique ont réalisé un petit potager nourricier.

Ils sont 70 personnes inscrites au secours catholique, et chaque jour, à tour de rôle, ils s’occupent d’un petit espace vert qu’ils ont aménagé eux même sous les conseils du service environnement de la mairie. Près d’un petit puits, poussent entre soleil et ombre, des tomates, quelques courgettes, de nombreuses fraises et un peu de fève.

Les fruits et les légumes récoltés sont distribués aux plus démunis du secours catholique. Patrick Perez, adjoint au maire et vice-président du CCAS raconte : « Le but est de faire d’une pierre deux coups. On élimine les nuances que provoque un terrain laissé à l’abandon (déjections canines, squatteurs ….) et on crée un potager pour les plus démunis. Les voisins sont très heureux d’avoir un endroit entretenu sous leurs fenêtres à présent. Ils ont l’accès libre à cet espace vert, ce qui est sympa pour les enfants. Ainsi, tout le monde est content. »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

Un commentaire
  1. Une excellente initiative qui me fais souvenir que gamin pendant la dernière guerre nous étions très souvent nourris par nos potagers. Ce type d’action naturelle et sans besoin d’être écologique devrait croître et se multiplier
    Toute les communes qui ont des friches devaient les faire transformer ainsi que procède la mairie de six fours
    Bravo Mr Vialatte, c’est comme cela que vous serez réé lu plutôt qu’avec des feux d’artifices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !