« Un groupe de mamans » s’engage pour leur quartier: Berthe

Vendredi matin, les femmes qui ont su se mobiliser afin de bénéficier du Fonds de participation des habitants pour mener diverses actions citoyennes dans le quartier Berthe ont été récompensées.

Zohra Sidi-Dris, référente à La Seyne-sur-Mer du projet Fonds de participation des habitants (FDH) a tenu à décerner, symboliquement, un diplôme accompagné d’une rose à « un groupe de mamans ». Ces dernières ayant mené, ces derniers mois, plusieurs actions citoyennes pour « améliorer leur cadre de vie », le quartier Berthe.

La cérémonie, à laquelle assistait l’adjointe de quartier Nord, Christiane Jambou, et le conseiller municipal en charge des relations avec les associations, Louis Corréa, s’est déroulée ce vendredi 3 mai en salle du conseil municipal. Le but, explique Nora Sid, une habitante-relais, était de « remercier et valoriser » ces femmes (ainsi que deux hommes) qui se sont mobilisées pour proposer des projets éligibles au FDH. Ce dispositif national permet d’attribuer « des petites bourses » pour la mise en œuvre d’animations favorisant le vivre-ensemble. Afin de bénéficier de ce soutien financier au titre du FDH, les initiatives citoyennes doivent être retenues par un jury composé d’une habitante, d’un élu municipal, d’un délégué du préfet, d’un membre associatif et d’un représentant du conseil citoyen. La Maefe assure le support administratif de cette opération, mise en place à La Seyne, en partenariat avec la Ville.

Il faut dire ces dames n’ont pas manqué d’idées : jardin partagé, crêpes party, repas à la bonne franquette, sensibilisation au gaspillage alimentaire autour d’une soupe… « Ces actions paraissent petites mais elles drainent tout un ensemble de personnes », a fait observer Roland Bonnefoi, l’un des hommes récompensés. « Nous avons pu remarquer qu’au sein du quartier, il y avait des gens isolés, certains ne se connaissent pas. Ces actions leur permettent de se rencontrer, d’échanger. Un lien social se créé, c’est ça le vivre-ensemble », raconte Nora Sid.

« Comme souvent, les femmes sont à l’initiative », a relevé Louis Corréa. L’élu a ainsi applaudi la démarche : « Il faut que les femmes s’emparent de l’espace public ». Aussi leur a-t-il assuré : « On sera toujours là pour vous soutenir. » Une déclaration qui fait écho aux propos de Zohra Sidi-Dris : « On est bien lancé, il faut continuer à faire vivre le quartier de manière joyeuse », avait-elle encouragé en préambule à cette cérémonie conviviale.

Laurence Artaud. Le Seynois.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !