Tuerie de Toulon, Hubert Falco ne décolère pas : « Nous fermerons nos mairies s’il le faut ! »

Mercredi en début de soirée, les forces de l’ordre se sont déployés à Toulon dans les quartiers de Sainte-Musse après que des coups de feu aient éclaté. Le maire de la commune de Toulon, Hubert Falco (qui s’est déjà uni au premier magistrat de la ville de La Seyne-sur-mer et de Hyères pour la rédaction d’un courrier envoyé au ministre de l’Intérieur), ne décolère pas.

Sur les réseaux sociaux, Hubert Falco s’exprime : « Je ne laisserai pas ternir l’image de ma ville par ces voyous ! Sans réponse concrète et adaptée à la situation, nous en tirerons les conclusions qui s’imposent et nous n’en resterons pas là.
Si nous continuons à être méprisés, si une fois encore, nous n’obtenons pas de moyens pour nos forces de police nationale, nous, les douze maires de Toulon Provence Méditerranée et ceux qui veulent nous rejoindre, nous envisageons de nous battre avec nos écharpes tricolores. Nous fermerons nos mairies s’il le faut ! »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !