Le studio de danse AMASEMBA devient un incontournable.

Au coeur de la zone industrielle de Six-Fours-les-plages, tout près de La Seyne-sur-mer, Laura Cimmino a ouvert le studio de danse AMASEMBA en septembre 2016. Un an et demi après, elle compte presque 80 adhérent(e)s. 

La passion pour vocation

Laura Cimmino a toujours été passionnée par la danse jusqu’à ce que cela se transforme en obsession. Elle explique : « J’étais secrétaire juridique dans un cabinet d’avocat et le soir je donnais des cours de danse. Cette activité parallèle a pris de plus en plus de place dans ma vie … jusqu’à ce que je me décide à franchir le pas et à écouter mon intuition et mes envies. J’ai demandé une rupture conventionnelle. Je voulais ouvrir mon propre studio de danse ».  

Un saut dans le vide, et un compagnon de route imprévu.

Laura reprend : « En septembre 2016 j’ai ouvert le studio au 41 rue des métiers à Six-Fours ». Elle marque un temps et sourit : « Je ne savais pas que nous étions déjà deux dans cette aventure. J’étais enceinte, ce n’était pas prévu, il a fallu apprendre à tout gérer d’un coup d’un seul et convaincre mes futur(e)s adhérent(e)s que je n’allais pas décrocher même avec un petit garçon en route ». 

Un pari Gagné.

Un an et demi plus loin, Laura prend la pause avec le petit Gennaro aux bras.

Le Studio de danse AMASEMBA comptabilise aujourd’hui un peu moins de 80 adhérent(e)s. Elle explique :  » La plus grande majorité ont entre 25 et 35 ans, nous sommes sur une dynamique assez jeune. Ici, on pratique la danse et le Fitness atypique : il n’y a ni Jazz, ni danse classique. Nous faisons du cabaret Burlesque, du Ladies Styling et de la danse d’origine Africaine seul ou à deux. On pratique le fitness sans charge, tout se fait au poids de corps. L’ambiance est sympa, convivial, mon but est de casser le côté ennuyeux du sport ». 

Les enfants sont à l’honneur.

Le mercredi toute la journée, l’ambiance change.

Laura commente : « Pour Gennaro, le studio est un peu comme un atelier de jeu.

C’était important de reproduire cette ambiance pour les plus jeunes. Je donne des cours d’éveil corporel dès 3 ans, nous avons les cours classiques pour les petites filles, et, plus original encore, un cours de danses urbaines dès 6 ans et jusqu’à l’adolescence. Les mamans peuvent venir avec leurs enfants et nous faisons des petites chorégraphies tous ensemble. Ça plait beaucoup ! »

Pour en savoir plus.

 

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !