13.1 C
Toulon
vendredi 2 décembre 2022

Toulon : Le téléphérique tutoie les sommets

À deux semaines de sa fermeture annuelle, le téléphérique de Toulon annonce une affluence record avec 95 000 passagers transportés en 2022. Un chiffre qui montre que ce moyen de transport pas comme les autres a le vent en poupe puisque la fréquentation a été multipliée par 5 en 20 ans. De bons résultats qui s’expliquent aussi par la stratégie globale de développement mise en place ces dernières années.

95 000 passagers. Le téléphérique du Mont-Faron enregistre un nouveau record de fréquentation pour 2022, et se rapproche, année après année de la barre symbolique des 100 000 visiteurs transportés. Ce record fait suite à celui de 2017 où les deux cabines rouges modernisées la même année avaient vu leurs seuils foulés par 93 000 personnes. Ce nouveau record s’explique en partie par une météo exceptionnelle où l’absence de vent a permis de multiplier les rotations. Mais pas que…
« Ces bons résultats s’expliquent en grande partie par la stratégie globale mise en place ces dernières années par la Régie d’exploitation des infrastructures du Mont-Faron (REDIF), explique Magali Turbatte, sa présidente. Nous avons tissé différents partenariats que ce soit avec les différents offices du tourisme du département ou avec le réseau Mistral pour promouvoir une mobilité durable via un billet unique bus – téléphérique qui représente 12% de nos clients. Nous avons aussi développé un système de réservation en ligne ouvert toute l’année et qui permet en été de choisir un créneau horaire, le billet servant de coupe-file. Enfin, nous avons proposé une saison complète d’animation ponctuée par deux séances de cinéma en plein air qui chacune d’entre elles ont affiché complet ».

Prendre le téléphérique, une expérience à part entière

De nombreux touristes étrangers et une belle couverture médiatique, le téléphérique s’est exposé tout au long de cette année 2022 que ce soit dans le monde entier ou sur les écrans de télévision. La diffusion, le 30 novembre dernier, d’un épisode de « Plus belle la vie » avec quelques séquences tournées dans cet équipement emblématique a ouvert la voie à une couverture médiatique qui s’est poursuivie avec les tournages promotionnels de « La chanson de l’année », « Des racines et des ailes » « Mamans et célèbres » ou encore d’« Échappées belles ».
Emprunter ce moyen de locomotion unique dans le sud de la France est une expérience à part entière, entre mer et montagne. Expérience sensorielle renforcée par l’expérience client mise en place cet été : « le passager est au centre de nos préoccupations, poursuit Magali Turbatte. Nous renforçons nos équipes durant la saison estivale pour guider et conseiller les visiteurs qui sont accueilli au sommet par l’Office de tourisme installé dans une ancienne cabine réhabilitée en kiosque d’accueil et d’information. Une nouvelle boutique souvenir a été inaugurée cette année et la possibilité a été offerte aux visiteurs, pour la première fois aussi cet été, de prendre une collation dans une buvette snack organisée dans la gare inférieure ».

La fierté des Toulonnais depuis 1959

Ce téléphérique qui fait leur fierté, les Toulonnais le doivent à une initiative privée. Celle de Louis-Valéry Roussel, un entrepreneur tombé amoureux du Faron qui décida de créer un moyen de transport original qui permettrait de desservir les habitants de la corniche supérieure via une ligne aéroportée. Construit en 1958, il a été inauguré en juillet 1959. Les deux cabines rouges permettent d’accéder du pied du Faron aux 584m du sommet en moins de 10 minutes.
Le 20 novembre, il prendra un peu de repos bien mérité et subira toute une batterie de contrôles de routine avant de rouvrir ses portes en 2023 pour une nouvelle année qui devrait être tout aussi riche.

spot_img

Nos derniers articles

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !