15.7 C
Toulon
jeudi, 29 octobre 2020

Peggy Bednarck, artiste plasticienne : « Peut-être qu’inconsciemment je cherche à laisser une trace du monde qui m’entoure … » 

  • 6
    Partages

C’est à l’abris des regards que Peggy Bednarck révèle l’étendue de son talent. Dans son atelier, plusieurs univers se confondent : entre couleurs qui explosent, jeux de lumières et matière brute posée sur l’établi. Sur une étagère un pot de pinceaux encore recouvert de peinture, comme si elle venait de fignoler son intérieur comme un tableau. Là, sur son bureau plusieurs carnets griffonnés. Ce sont des instants de vies capturés, car Peggy peint également le quotidien de sa ville, elle est correspondante de presse pour Var Matin et signe ses articles P.B.

La création comme passion :

Ce matin-là, Peggy travaille sa prochaine oeuvre au pinceau. Elle raconte : « C’est la peinture à l’huile que je préfère utiliser. Je prends la matière brute directement sortie du tube. L’exercice est délicat car il faudra attendre quelques jours pour qu’elle puisse enfin sécher. Mais cette attente est une bénédiction car elle me donne le temps de découvrir l’oeuvre que je suis en train de créer. Je ne peins jamais avec une idée précise en tête. L’art est avant tout pour moi un moyen de se libérer ». 

Aucune discipline ne l’effraie :

Peintures, sculptures, photographies, dessins, aucune discipline ne l’effraie. Peggy est une plasticienne : elle sait travailler la matière morte de ses mains pour lui prêter vie. Mais si elle dit toujours peindre pour le plaisir, à y bien chercher, quelques toiles représentent des instants de vies capturés. Au-dessus de son bureau, les mains de son père la tenant dans ses bras, enfant, immortalisées à jamais. Peindre la vie, de peur qu’elle ne s’échappe. Elle reprend : « Peut-être qu’inconsciemment je cherche à laisser une trace du monde qui m’entoure … » 

La sobriété heureuse :

Derrière son atelier, un potager. Peggy explique pratiquer « la sobriété heureuse ». Elle poursuit : « C’est une façon de dire qu’on se contente de ce dont on a besoin seulement. C’est être en dehors de la société de la consommation, mais sans jugement aucun. Dans le quotidien, cet engagement se traduit aussi par l’envie de réparer plutôt que d’acheter. » Elle termine : « Lorsque j’étais enfant, mon père me disait toujours, essaye de faire avant de dire que tu ne sais pas. Je crois que ce conseil est devenu dans le temps une manière de vivre. »

D’autres portraits à découvrir dans le Hors Série papier Le Metropolitan.fr disponible en mairie à la demande et gratuitement.

  • 6
    Partages

Autres articles

Les petits Rugbymans de Six-Fours ont nettoyé la lisière des forets sur la commune

Le temps d'une après-midi, les petits Rugbymans du club Six-Fours Le Brusc se sont réunis pour collecter les déchets abandonnés dans la forêt de...

L’association En Chemin va mettre en place un accueil de jour à Cuers et Toulon Ouest pour les femmes victimes de violence au sein...

L’association En Chemin va mettre en place un accueil de jour à Cuers et Toulon Ouest pour les femmes victimes de violence au sein...

Vers un reconfinement national de plusieurs semaines ?

L'option d'un reconfinement national est désormais privilégiée par le gouvernement ce mardi 27 octobre, selon plusieurs médias. Contrairement au principe de "territorialisation" qui prévalait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Les petits Rugbymans de Six-Fours ont nettoyé la lisière des forets sur la commune

Le temps d'une après-midi, les petits Rugbymans du club Six-Fours Le Brusc se sont réunis pour collecter les déchets abandonnés dans la forêt de...

L’association En Chemin va mettre en place un accueil de jour à Cuers et Toulon Ouest pour les femmes victimes de violence au sein...

L’association En Chemin va mettre en place un accueil de jour à Cuers et Toulon Ouest pour les femmes victimes de violence au sein...

Vers un reconfinement national de plusieurs semaines ?

L'option d'un reconfinement national est désormais privilégiée par le gouvernement ce mardi 27 octobre, selon plusieurs médias. Contrairement au principe de "territorialisation" qui prévalait...

Solidarité avec nos commerçants : Le restaurant traditionnel La Grange aménage ses horaires

Solidarité avec nos commerçants. Afin de pouvoir continuer à servir malgré le couvre-feu, le restaurant traditionnel La Grange (1305, corniche de la Coudoulière) aménage...

Résidence d’écriture à Gatti : Akalmie Celsius en création

En résidence à la bibliothèque Armand Gatti, la Compagnie Akalmie Celsius propose  des spectacles au centre-ville les 7 et 8 novembre prochains.Akalmie ? Pour parler,...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !