Sous le chant des cigales, le premier salon du bien vivre et du mieux être est une réussite

Samedi et dimanche toute la journée, à l’ombre des pins, au cœur du Parc de la Méditerranée, avait lieu le premier salon du bien vivre et du mieux-être. Au son des cigales, les visiteurs ont pu se faire masser, découvrir les bienfaits de la méditation, entendre les conseils d’une diététicienne, converser avec une naturopathe (…) et faire quelques emplettes. 

Patricia Mancini est organisatrice de salon. On lui doit notamment les nombreuses éditions du salon de la femme à Six-Fours mais aussi celui des créateurs de Noël. Passionnée par l’artisanat local, chacun de ses événements permettent de faire découvrir aux plus grands nombres des commerçants et des artistes locaux.

Elle raconte : « Avec la crise sanitaire, il était difficile de concevoir un événement dans un espace clos. Je craignais pour la sécurité des uns et des autres et surtout je ne voulais pas d’une ambiance anxiogène. Et puis je me suis dit : « Pourquoi ne pas casser les codes ? » Proposer quelque chose dehors dans un cadre idyllique. J’ai directement pensé au parc de la Méditerranée. Aujourd’hui, nombreux de nos visiteurs ont pu se faire masser, face à la mer, en plein air au son des cigales. Des petits écureuils sont venus jouer dans les branches juste au-dessus. Je crois que nous avons vraiment passé un bon moment. »

Et il y en avait pour tous les goûts. Mathilde est vacancière et a été attirée par le salon après une baignade à quelques pas de là : « Pour être honnête, je ne savais pas qu’il y avait un salon. Je me baladais avec mon chien après avoir profité de la plage et j’ai vu ce petit recoin dissimulé sous les branches des arbres. J’ai fait quelques achats mais surtout des soins. J’ai pu discuter avec une énergéticienne et acheter quelques petites créations artisanales. Un vrai régal. »

Catherine Jenoudet, alias Madame Propre, vous propose une gamme de produits écologiques de la gamme Hakawerk.
Les produits Hakawerk.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !