Solidarité- Ollioules : Offrez un brun de muguet au personnel soignant, soutenez la filière horticole.

Les restrictions imposées pour lutter contre le coronavirus menacent la commercialisation du muguet offert traditionnellement le 1er mai, et la filière horticole du muguet dans son ensemble.

La fermeture des fleuristes, l’interdiction de la vente à la sauvette, le confinement empêchent la vente du muguet et menace la perpétuation de cette tradition propre à la France. La Pépinière Valbray (Ollioules ), appelle les collectivités, les fondations d’entreprises et tous les Français, notamment en Provence Alpes Côte d’Azur, à une double action de solidarité: offrir un brin de bonheur au personnel hospitalier pour les remercier de leur investissement et aider la pépinière à soutenir ses fournisseurs, à payer ses employés, et éviter in fine le gâchis de 300 000 pots de muguet.

Vous souhaitez participer ? Cliquez ici :  le lien de la cagnotte . 

La fée clochette, cette fleur fragile, porte-bonheur et symbole d’espoir, nécessite 3 ans de travail et requiert des investissements colossaux de la part d’entreprises locales, ce qui pose des problèmes de trésorerie importants. La filière horticole ne bénéficie pas de subventions et est dans une situation économique très fragilisée. C’est une production 100% française.

Près d’un million de pots de muguet sont produits chaque annéeà Ollioules  et à Sanary-sur-mer,  à la Pépinière Valbray, ce qui en fait la première productrice de muguet en pots de France. 250 emplois en dépendent (150 personnes travaillent à l’année, et 100 saisonniers en mars avril).

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !