Soixante dix ans d’union pour M. et Mme Delille à Ollioules, les fondateurs du domaine Viticole de Terrebrune

C’est un moment exceptionnel qui a été partagé au domaine vinicole de Terrebrune, quartier de la Tourelle par la famille et les proches de Georges et Claire Delille à l’occasion de leur 70ème anniversaire de mariage.

70 ans d’union, 70 ans de vie commune avec ses joies, ses peines, ses moments de doute, … que l’on arrive à surmonter à deux.

Parmi les participants à cette soirée de fête, le Maire d’Ollioules Robert Bénéventi qui a témoigné de son plaisir d’être présent pour un évènement hors du commun en indiquant que depuis qu’il était élu, c’était seulement la 2ème fois qu’il célébrait des noces de platine.

Georges et Claire se sont rencontrés lors d’un cours de danse à Clamart dans la banlieue parisienne et leur union a été célébrée le 26 mai 1950. Après avoir fait l’école hôtelière, Georges Delille a eu l’opportunité de travailler dans l’univers de la porcelaine haut de gamme. Cela a été le point de départ d’une carrière hors des frontières de France, l’Afrique, la Polynésie… une vie à laquelle Claire a parfaitement su s’adapter. Ils ont eu le bonheur d’accueillir un premier garçon Erick né à Dakar, au Sénégal, et un deuxième garçon Reynald né à Paris. En 1963, changement de vie avec un véritable coup de cœur pour le domaine de Terrebrune dans ce magnifique quartier de la Tourelle. Pendant deux années, le travail est immense, il faut régénérer les terres que M et Mme Delille souhaitent dédier à la vigne. Après 5 ans de jachère vient le temps de la plantation et en 1975 la première cuvée. Puis c’est  la construction de la cave enterrée. Après des études d’œnologie Reynald rejoint le domaine et depuis la progression a été exceptionnelle. Avec de multiples prix et récompenses le Domaine de Terrebrune est salué comme le meilleur rosé du monde et les rouges n’ont rien à envier aux autres régions de France. Terrebrune est devenu l’un des fleurons de l’AOC Bandol.

Précurseurs dès l’acquisition de la propriété, M et Mme Delille ont fait le choix de la pratique du bio à une époque où personne n’en parlait. Le domaine continue à innover en utilisant les terres mises en jachère pour cultiver du blé ou du petit d’épeautre ce qui fait qu’il existe aussi du pain de Terrebrune que l’on peut acheter au marché des producteurs locaux de la Gare.

Pour toutes ces actions en faveur du terroir, Georges Delille a reçu en 2006 la Médaille de Chevalier du Mérite Agricole des mains de Jacques Toubon, ancien ministre. Il  a associé son épouse Claire à cette distinction.  Le maire a remis au couple, au nom du Conseil Municipal d’Ollioules, la médaille de Citoyens d’Honneur de la ville ainsi qu’un diplôme et pour Madame Delille un magnifique bouquet de fleurs.

Légende photo: M et Mme Delille aux côtés de leurs enfants, petits-enfants et arrière petit-fils et du maire d’Ollioules.

Un commentaire
  1. j’ai visité cette magnifique propriété , j’adore nous sommes bien dans notre belle provence ! bonne continuation è toute la famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !