Six-Fours : Elections municipales : Didier Garcia annonce sa candidature.

Inconnu du monde de la politique il y a encore de cela quelques mois, Didier Garcia, 53 ans a annoncé sa candidature au public samedi dernier lors de l’inauguration de sa permanence, 95 rue de la République. Devant une foule venue nombreuse, l’homme a expliqué être un enfant du pays. Son ambition :  «Répondre aux enjeux locaux et non pas aux luttes de personnes ou de prolongement de clivage politiques nationaux ».

Qui est Didier Garcia ?

Il est arrivé à Six-Fours lorsqu’il avait 2 mois et il y a construit toute sa vie. Son enfance il l’a passé dans les ruelles de la ville où ses enfants grandissent aujourd’hui. Impliqué dans la vie locale, il a même été pompier volontaire à la caserne de Six-Fours La Seyne lorsqu’il était étudiant. Aujourd’hui architecte, c’est dans sa ville de toujours qu’il officie depuis 26 ans. Politiquement, il a brigué l’investiture de La République En Marche sans l’obtenir, et se dit du centre droite. Il parle de « candidature d’ouverture » et dit « attendre les soutiens les plus larges possible, à l’exception des extrêmes ». LREM, anciens LR ou anciens PS, pour intégrer son équipe, une obligation :  « Avoir Six-Fours comme Passion ». 

« Les Six-Fournais pourront voter avant tout pour un projet, une équipe et ensuite un homme, dans cet ordre. »

Il commence : « Ces élections sont le moment où l’on doit tout se dire, calmement, comme un conseil de famille, avec une démarche positive, dans l’intérêt collectif, ouvert à tous. (…) Les Six-Fournaises et les Six-Fournais pourront voter avant tout pour un projet, une équipe et ensuite un homme, dans cet ordre. »

Il reprend : « Ma candidature est issue de quatre constats : Les élections municipales 2020 allaient être la copie conforme des élections municipales 2001/2008/2014. A savoir une campagne qui se résume à traiter deux thèmes : les constructions et l’insécurité, de façon très superficiels et incomplets. (…) Le deuxième constat est l’endormissement. L’état dégradé de notre centre-ville, la vétusté de nos écoles, le retard pris sur l’aménagement de nos infrastructures routières, voiries, pistes cyclables, trottoirs PMR, l’image que Six-Fours-les-Plages présente au monde économique nous obligent à constater l’endormissement. (…) Le troisième constat découlant des deux premiers : la généralisation du vote « contre une personne ». Le quatrième constat : l’isolement de Six-Fours. Six-Fours s’isole de ses communes limitrophes, s’isole de la métropole, s’isole de la région, s’isole de l’état. »

Quelques mots sur l’équipe :

Autour de lui, les premières figures qui ont rejoint sa liste. Didier Garcia s’exprime à leur sujet : « Ils sont étudiants, salariés, retraités, avec des points communs : l’envie, la disponibilité, la compétence et surtout l’intérêt collectif. Ils ont tous la même passion : Six-Fours. Conscients que c’est par leur travail, qu’ils seront reconnus de vous, ils déploient une énergie fédératrice, chargée d’espérance. »

Le programme : Six-Fours 2020, Un cap, Un projet :

« Il est aujourd’hui temps d’éveiller Six-Fours, la belle endormie, pour qu’elle prenne la place qui lui revient au sein de la Métropole et de la région, de lui donner une identité forte et porteuse au-delà de notre département. »

 « Ce cap sera celui de la modernité et de la réalité des enjeux du 21e siècle. Le projet s’articulera sur de grands axes pour la modernisation de Six-fours-les-plages, ils s’appuieront sur :

-Une politique active en matière écologique répondant au défi d’hier et de demain pour une ville dans son temps, regardant vers un avenir plus serein,

-L’amélioration du quotidien de tous les Six-Fournaises et les Six-Fournais.

-Le développement d’une politique économique dans un environnement favorable aux entrepreneurs, commerçants et artisans.

-La mise en valeur du patrimoine naturel et historique de Six-Fours par la protection de notre environnement maritime et de nos trois massifs de Pépiole, du Fort, du Cap Sicié,

-La mise en sécurité des quartiers et le rapprochement des forces de police,

-Le développement de moyens de transport collectifs propres entre les quartiers et le réseau de la métropole.

-Le soutien à nos anciens dans la ville quotidienne, la lutte contre l’isolement par l’instauration et l’harmonisation des relations intergénérationnelles. (Créer une maison de la santé à Six-Fours, l’espace en zone franche ayant délocalisé les soins, nos anciens en plus de la maladie, sont actuellement confrontés à des problèmes de transport).

-Une ville adaptée dans ses équipements aux personnes handicapées.

-Le soutien accru au tissu associatif élément majeur de la vie de la Cité.

-Une ville créatrice en matière culturelle et sportif de reconnaissance nationale pour accompagner la jeunesse dans son émancipation. »

« Mais soyons aussi très réalistes. Le maire n’est pas un magicien. »

Après l’énumération du programme, il tempère : « Mais soyons aussi très réalistes. Le maire n’est pas un magicien. Il n’a ni le pouvoir ni les moyens de régler les maux de notre société. Ceux qui vous disent le contraire dans leurs promesses électorales sont soit des inconscients soit des menteurs.

Mais sachant très bien les limites imposées par la constitution et la réglementation très tatillonne qui régit les collectivités locales, l’équipe réunie autour de moi mettra tout ce qui est possible dans le seul but d’améliorer le quotidien de nos concitoyens. »

Le vote sera « pour un programme » et non pas « contre une personne ».

Il termine : « Tout ce qui constitue notre Projet pour Six-Fours sera développé tout au long de cette campagne qui s’ouvre aujourd’hui. Les détails vous seront donnés sur les marchés. Un site internet est à votre disposition afin que rien ne vous échappe de nos propositions. Ces propositions seront issues des remontées que les Six-Fournaises et les Six-Fournais peuvent nous adresses en utilisant « La baguette magique », ou à notre rencontre sur les marchés ou en cette permanence où ils seront toujours les bienvenus. Pour cela, je vous invite à nous rejoindre pour avancer ensemble vers ce nouveau Cap et construire un projet pour Six-Fours avec l’équipe Didier Garcia. Le vote sera « pour un programme » et non pas « contre une personne ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !