Six-Fours, Conseil Municipal : Partie 1 : Fichés S, solidarité, taxes, nouvelle acquisition pour la commune …

Mercredi dernier avait lieu le Conseil Municipal de la commune de Six-Fours. Dès l’ouverture, les élus ont effectué une minute de silence en hommage aux morts de la tuerie de Strasbourg. 

Une minute de silence pour Strasbourg, les animations de Noël maintenues.

Le premier magistrat, Jean-Sébastien Vialatte a ensuite déclaré : « Avant que vous ne posiez la question, non il n’y aura aucun changement au niveau de la programmation des festivités de Noël organisée par la ville de Six-Fours*. Ce serait donner raison à ces barbares. » 

L’opposition réclame l’obtention de la liste des fichés S.

L’opposition, en la personne de Frédéric Boccaletti (Rassemblement National) intervient: « Le Ministre de l’Intérieur promet via la préfecture de divulguer la liste des fichés S qui vivent dans les communes aux maires. Avez-vous fait la demande ? Le maire répond « Mais si j’avais cette liste, elle ne serait pas communicable pour autant. J’ai déjà demandé ce papier et j’ai reçu une fin de non recevoir. Je me méfie des nouvelles déclarations du gouvernement. » Il tempère cependant; « Je vais redemander. » L’opposition conclut « Il faut prendre l’Etat au mot ! »

L’assurance de ne pas voir les impôts augmenter pour les administrés de la ville

En ce qui concerne le traitement de l’eau potable et sa prochaine gestion par TPM, Frederic Boccaletti et Erik Tamburi (Debout la France ) s’accordent : « Sans complément d’information nous ne voterons plus ces questions les yeux fermés. Nous nous abstiendrons à partir de maintenant. (…) L’assainissement finira par connaitre le même sort que l’enlèvement des ordures ménagères : les taxes vont augmenter pour le contribuable. » Le Maire reprend : « Il n’y aura pas d’augmentation, de la même manière que nous avions compensé à l’époque avec une baisse des impôts fonciers (dans le cadre de la taxe Gemapi), si la Métropole augmente les impôts d’un côté, nous diminuerons à nouveau les nôtres afin que le contribuable n’en pâtisse pas« . 

Solidarité avec le département de l’Aude.

Une subvention exceptionnelle a été votée en faveur des communes audoises. Il est dit : « La ville ne peut rester indifférente face aux conséquences dramatiques causées par les intempéries dans le département de l’Aude, le 15 octobre dernier. C’est pourquoi nous proposons l’attribution d’une subvention exceptionnelle de 5 000 euros au département de l’Aude, qui sera destinée à la reconstruction des équipements publics dévastés. » 

Une nouvelle « Maison du Cygne » en plein coeur de Six-Fours.

L’acquisition d’une nouvelle propriété d’une superficie de 8 005 m2 a été votée. La villa Simone, au milieu d’un parc d’arbres centenaires, sera ouverte au public et (après que cette dernière soit expertisée) deviendra un lieu d’exposition de la culture provençale. Le maire explique: « Nous sommes déjà en contact avec de grands collectionneurs qui se disent prêts à exposer leur patrimoine, ce sera fabuleux. » 

Sur ce terrain, 1 450m2 seront détachés en terrain à bâtir afin d’y réaliser un programme de logements sociaux en relation avec le bailleur social voisin Var Habitat.

… à suivre.

 

*Seuls les animations organisées par l’association des commerçants ont été annulées, les normes de sécurité ayant été augmentées par la déclaration du plan « urgence attentat », et le mauvais temps s’invitant, ces derniers ont décidé de tirer le rideau.

À suivre … à lire en attendant : Le Conseil Municipal vote une motion de soutien aux pompiers qui doivent encore s’acquitter des péages.  

Vous souhaitez suivre gratuitement l’actualité de votre commune, des alentours et être averti des événements avant qu’ils ne se produisent ? Abonnez-vous et recevez chaque jour la Newsletter dans votre boite mail ! Ne Manquez plus rien !

Un commentaire
  1. Je m’intéresse à ma ville et savoir ce qui s’y passe est important pour moi. Je suis Six Fournaise depuis 1984 et je ne changerai de commune pour rien au monde.
    J’ai hâte de recevoir les prochaines news letters.
    En attendant de vous lire je vous souhaite un bon bout d’an et de joyeuses fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !