Sanary : Les sorties limitées à 10 mètres devant chez soi.

Frapper fort pour marquer les esprits car le confinement n’est pas assez respecté. Dans une vidéo publiée sur la page Facebook de la ville, le Maire Sanary, Ferdinand Bernhard, donne des détails sur la gestion de la crise, rappelle les arrêtés qui ont été pris précédemment, et explique les nouvelles directives qui sont mises en place depuis peu. 

Face à la caméra, un masque dans la main, le premier magistrat, Ferdinand Bernhard, raconte : « Prendre le relais de l’Etat c’est quelque fois un peu difficile, car vous avez pu constater comme moi, que à un certain moment l’Etat dit une chose et une heure après il dit autre chose. Et puis quelque fois, ll y a des incohérences dans le discours ». 

L’anticipation, comme arme.

« Nous sommes sur le territoire pour prendre des décisions, et nous les prenons, c’est ce que vous attendez de nous, ce que vous espérez de nous (…) pour stopper ce virus ». (…) 

« Ce qui me semble important c’est donc d’anticiper pour mettre la population en sécurité. J’ai très tôt fermé les marchés par exemple. J’ai pris tout une série d’arrêtés, quelque fois peuvent-ils contrarier certaines personnes, ce n’est pas par plaisir (…), c’est pour préserver la santé des Sanaryens, et finalement leur vie. »

Devant les incertitudes, « La meilleure des thérapies, c’est la prévention ».

« Aujourd’hui nous menons une guerre contre le virus,  et la difficulté c’est que nous le connaissons mal, nous ne savons pas comment il se diffuse, se disperse, (…). En l’absence de dépistage, de vaccin, de traitement mis en oeuvre sur le territoire total (…) il nous a paru nécessaire d’appliquer quelque chose qui est élémentaire : la prévention. Car, c’est la  meilleure des thérapies. Et la prévention passe par le confinement, et par une série de gestes, mais d’abord par le confinement. »

« Oubliez que c’est le Corona, imaginez que c’est la peste, et  à ce moment-là, vous comprendrez mieux ce qu’il faut faire. »

« Une des grandes difficultés, c’est qu’un nombre de personnes, très restreint, n’a toujours pas compris la gravité de la situation. »(…) 

« Oubliez que c’est le Corona, imaginez que c’est la peste, et à ce moment-là, vous comprendrez mieux ce qu’il faut faire. Pourtant, certaines personnes ne comprennent pas, chacun s’invente une histoire, pour justifier une sortie, faire ceci, faire cela: NON.

« Chacun doit comprendre, que lorsqu’on ne respecte pas le confinement, on se met en danger soit-même, les personnes qu’on va rencontrer, et son entourage. (…) Et mettre en danger son entourage c’est aussi mettre en danger l’ensemble de la collectivité ». 

Les mesures prises au plan local :

  • Un numéro de téléphone pour les personnes isolées ou dans la difficulté : 04.94.88.50.70 (Plateforme CCAS Sanary)
  • Des denrées sont apportées aux personnes isolées qui ne peuvent pas se déplacer: 04.94.88.50.70 (Plateforme CCAS Sanary)
  • Distribution de masques, et de gels hydro-alcooliques à tous les aidants.
  • Un arrêté a été pris pour imposer le port des masques au personnel dans les maisons de retraite.
  • Des appels téléphoniques plusieurs fois par semaine à la liste des personnes identifiées dans le cadre du plan canicule.
  • Soyez attentif à votre voisinage, soyez vigilant et alertez au appeler au  04 94 32 97 00 ou 04 94 32 97 63 Si vous avez besoin de réconfort ou des renseignement.

Des mesures qui font polémique:

La semaine dernière déjà, le maire de la ville de Sanary était l’un des premiers à faire fermer les marchés et à demander à ce que l’on laisse les portes closes des marchands de journaux. Il était même allé jusqu’à promettre une amende de 135 € à ceux qui sortiraient de la boulangerie avec une seule et unique baguette de pain.

Il explique : « Evidemment si vous allez tous les jours acheter une baguette, vous multipliez le risque par sept pour tout le monde. J’ai pris des décisions qui sont difficiles mais dans l’intérêt général ». 

Un nouvel arrêté pour limiter les sorties quotidiennes à 10M devant chez soi :

« J’avais pris un arrêté limitant à 200 m la circulation autour de son habitation. (…) Une minorité ne respecte pas, donc je viens de prendre un arrêté qui limite les sorties  à 10m. Il s’agit de sortir de chez soi prendre l’air et rentrer dans son appart. Mais là encore, ça comporte des risques, il faut faire attention aux poignées de portes, aux digicodes … » 

« Je restreins encore donc cet espace de sortie et  je sais que ça va en perturber certain, mais sachez que ceux qui respectent le confinement, c’est à dire 99% de la population, ne supportent plus de voir certaines personnes se promener bras dessus bras dessous dans les rues de  Sanary. Car ils sont conscients que ces personnes là sont des dangers pour eux-même, certes, mais aussi pour l’ensemble de la communauté ». 

Pour écouter toute l’interview du maire:

8 Comments
  1. Bravo monsieur le Maire, d’autres communes devraient prendre exemple sur vous, certe ce sont des mesures très strictes mais tellement nécessaires, merci

  2. Je cautionne tout à fait monsieur le maire…toutefois j espère qu on a toujours la possibilité de faire faire les besoins à nos chiens 2 fois par jour au-delà de 10m ?

  3. Bonjour. Attention de ne pas faire trop d’autoritarisme. Cet été il y avait déjà beaucoup moins de monde en juillet et août que les autres années avec toutes vos interdictions.. Vélo. Etc À ce rythme il n’y aura bientôt plus que les résidents. Interdire c’est facile. Proposer des solutions des aménagements seraient en adéquation avec les problèmes du moment. Aidez les gens plutôt que de les pénaliser. JM Denel 62000 Dainville

  4. Ces pas le cas.a Six-Fours-les-Plages .les gens ce promène comme si était .je suis allé faire mes courses part obligation j’ai jamais vu autant de voitures. Circulez .heureusement que l’on doit rester à la maison .ces scandaleux..a sanary vous réagissez bien👍

  5. le problème de ces restrictions, c’est qu’il existe une possibilité de sortir, pour faire ses courses, donc les gens seront tentés de sortir avec cette possibilité, et beaucoup plus souvent qu’ils ne l’auraient fait normalement avec l’ autorisation d’un 1 km, et il beaucoup plus risqué d’aller dans un magasin plutôt que de marcher pendant 1 km… il me semble donc que cette mesure est contre productive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !