Sanary : Les écoles, les crèches, et micro-crèches vont rester fermés

Communiqué de Presse :

Au regard des circonstances exceptionnelles découlant de l’épidémie du Covid 19, et du caractère pathogène et contagieux du virus, la Ville a décidé de maintenir fermés ses établissements scolaires, ses crèches et micro crèches, jusqu’au mardi 30 juin 2020 inclus. Cette décision a été prise après mûre réflexion. Aujourd’hui plus que jamais, il est primordial de placer les enfants, au centre de nos préoccupations. Leur santé et celle de leurs proches constituent une priorité.

Cette décision s’appuie sur des éléments essentiels : Le principe de précaution qui guide le pouvoir du maire en période d’état d’urgence

Le Conseil d’Etat a jugé que le maire, y compris en période d’état d’urgence sanitaire, est autorisé à prendre les mesures de police générale nécessaires. Il était alors indispensable de prendre des dispositions destinées à contribuer à la bonne application, sur le territoire de la commune, des mesures décidées par les autorités compétentes de l’Etat, notamment en interdisant, au vu des circonstances locales, l’accès à des lieux où sont susceptibles de se produire des rassemblements ».

L’avis du Conseil scientifique

Le Conseil scientifique dans son avis du 20 avril 2020 « propose de maintenir les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités fermés jusqu’au mois de septembre » afin de limiter la circulation du virus en période de déconfinement. Il préconise de « maintenir en place les règles de distanciation sociale élaborées et mises en œuvre ces dernières semaines (maintenir une distance physique d’un mètre au moins de chaque côté, ne pas se serrer la main, ne pas s ‘embrasser, ne pas se donner d’accolades, télétravail, fermetures des écoles, interdiction des rassemblements, fermetures de lieux de rassemblements, fermeture de certains types de commerce .. .) »

Un protocole de 54 pages irréaliste & inapplicable

Il est absolument impossible de mettre en application les 54 pages de recommandations du protocole sanitaire et encore moins d’appliquer les préconisations et les injonctions sanitaires qu’il contient dans ce contexte. Ne nous leurrons pas, il s’agit bien pour l’Etat de s’exonérer de ses responsabilités et de les transférer sur les maires. En conscience, le maire de Sanary ne veut donc pas faire courrir le moindre risque, ni au personnel des écoles et des crèches ni aux enfants concernés.

LES MESURES:

Etablissements scolaires

Les établissements scolaires de la ville de Sanary-sur- Mer demeurent fermés jusqu’au mardi 30 juin 2020 inclus. Le dispositif d’accueil des élèves dont les parents exercent un métier essentiel dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire est toutefois maintenu. Les enfants qui ont été accueillis à ce titre depuis le 17 mars 2020 seront toujours accueillis dans l’établissement scolaire où ils ont été pris en charge pendant le confinement.

Les Crèches et micro-crèches

Les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) et les micro-crèches de Sanary-sur-Mer demeurent fermés jusqu’au mardi 30 juin 2020 inclus. Le dispositif d’accueil des enfants dont les parents exercent un métier essentiel dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire est toutefois maintenu. Les enfants qui ont été accueillis à ce titre depuis le 17 mars 2020 peuvent continuer à se rendre dans l’EAJE où ils ont été pris en charge pendant le confinement, à savoir la crèche« Petit Coin de Paradis» ou la crèche

« Petit Prince du Verger».

Vous pouvez joindre la mairie au 04 94 32 97 00. Les cas particuliers seront , bien entendu étudiés.

Un enseignement à distance possible et favorisé

La Ville de Sanary, à la pointe du numérique dans les établissements scolaires a mis tout en oeuvre pour favoriser la continuité pédagogique : dans les établissement scolaires, chaque enfant a été doté, quand cela était nécessaire, depuis le début du confinement, d’une tablette numérique afin qu’il puisse poursuivre un enseignement serein à distance et ainsi ne rien manquer des cours.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !