10.9 C
Toulon
dimanche, 17 janvier 2021

Retour sur l’été chargé des Sauveteurs en Mer

  • 5
    Partages

Après une période de confinement où les Sauveteurs en Mer ont été mobilisés en soutien à la lutte contre laCovid-19, cet été le retour à la mer tant attendu pour les vacanciers, plaisanciers et autres pratiquants de loisirs nautiques a fait bondir le nombre d’interventions de la SNSM. L’activité toute zone confondue, a augmenté de 16% par rapport à l’an passé, une hausse significative liée à une fréquentation importante du littoral cet été. 

La tendance à la hausse des interventions déjà constatée lors du déconfinement et des week-ends prolongés de mai-juin dernier se confirme. Cet été, bon nombre de vacanciers ont préféré la France métropolitaine et cela s’est ressenti en mer et sur les plages chargées de la Manche, de l’Atlantique et de la Méditerranée. Seuls les outres-mers ont connu une baisse du nombre d’appels de 30% dans les CROSS, corrélée à une baisse de fréquentation touristique.

Présents sur plus de 250 postes de secours et 214 stations de sauvetage de France et outre-mer, les Sauveteurs en Mer de la SNSM, sur le pont, ont été mobilisés tout l’été, de la banale blessure sur la plage, au kite-surfeur en difficulté, en passant par les avaries moteur, les bateaux à la dérive, les voiliers échoués ou encore les disparations en mer et les malaises.

Des sauveteurs masqués

Cette année, la crise sanitaire aura perturbé la saison, impactant la formation des nouveaux nageurs sauveteurs. Lessauveteurs formés les années antérieures ont ainsi été fortement mobilisés pour assurer la surveillance des plages. Certaines villes ont adopté des mesures particulières auxquelles la SNSM a dû s’adapter : fermeture de plages, horaires d’ouverture aménagés selon les marées etc.

Durant tout l’été, les Sauveteurs en Mer ont appliqué des procédures strictes dans les postes de secours et sur les plages pour veiller au respect des gestes barrières et de distanciation sociale.

Un impact net de la Covid-19 sur la collecte locale

Les mesures mises en place pour la prévention de la Covid-19 ont entrainé l’annulation de nombreuses manifestations locales, fêtes de la mer et autres célébrations du 14 juillet ou 15 août, permettant aux Sauveteurs en Mer de proposer des portes ouvertes ou visites de navires aux badauds. Malgré un mois d’août plus favorable, la collecte des stations locales a ainsi été très impactée par ces annulations et a baissé de 43% entre juin et juillet.

Zoom sur une intervention marquante des Sauveteurs en Mer de la SNSM :

Le 3 juillet 2020, d’importants moyens de secours ont été déployés à la Tranche-sur-Mer pour tenter de retrouver un kite-surfeur porté disparu. Impossible à localiser dans la nuit, l’homme a finalement réussi à rejoindre la plage après 7 heures dans une eau à 17°C…

Le 3 juillet 2020, vers 16 heures, Christian, la soixantaine sportive, décide de profiter du vent pour faire du kite-surf à La Tranche-sur-Mer. Ce vacancier n’est pas novice en la matière et maîtrise le maniement de son engin. Deux bonnes heures plus tard, un boudin de son aile se perce et elle devient inutilisable. Le vent a molli, il est seul sur le plan d’eau, à près d’un kilomètre de la côte, avec un courant qui le pousse vers le large.

À 21 heures, son épouse, inquiète de ne pas le voir rentrer, alerte les secours. Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Étel diffuse immédiatement un mayday relay et engage un important dispositif de recherche : les hélicoptères Dragon 17 de la Sécurité civile et Raffut Sar de l’Armée de l’air, les moyens nautiques de la station SNSM de La Rochelle-Pallice et un bateau léger de sauvetage des pompiers.

Jean-Louis Brasseur, patron de la vedette SNSM, Grégoire Pascaud, patron du semi-rigide, et leurs équipages scrutent en permanence les flots sombres dans l’espoir d’apercevoir le kite-surfeur.

Toujours accroché à sa voile, maintenu à flot par son gilet, Christian aperçoit un hélico qui part dans la mauvaise direction et, au loin, le gyrophare de la vedette SNSM. Il nage pour ne pas se refroidir. Sa combinaison en néoprène et son casque le protègent de l’hypothermie mais il n’a aucun moyen de signaler sa présence, faute d’équipement lumineux. La nuit est tombée, il pense à l’inquiétude de sa femme. Rassemblant son énergie, il largue son matériel et nage vers le phare. À 1 heure du matin, épuisé, il atteint la plage.

 

  • 5
    Partages

Autres articles

Tombolas des commerçants à Six-Fours : Les derniers gagnants ont été tirés au sort !

C'est dans le Hall de la mairie, en coeur de ville que Pierette Brun et Six-F'Ours, la mascotte de l'association des commerçants "Hello Six-Fours",...

La ville de Sanary fabrique une huile d’olive 100% Sanaryenne

Sur la page Facebook de Sanary-sur-mer, la ville rapporte travailler à la production d'une Huile d'Olive 100% Sanaryenne. Une belle occasion de perpétuer les...

Renouvellement de la voie ferrée entre La Seyne et Toulon

Dans le cadre de la maintenance du réseau ferroviaire et de sa sécurisation, SNCF Réseau réalise des travaux de renouvellement de voie sur la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Tombolas des commerçants à Six-Fours : Les derniers gagnants ont été tirés au sort !

C'est dans le Hall de la mairie, en coeur de ville que Pierette Brun et Six-F'Ours, la mascotte de l'association des commerçants "Hello Six-Fours",...

La ville de Sanary fabrique une huile d’olive 100% Sanaryenne

Sur la page Facebook de Sanary-sur-mer, la ville rapporte travailler à la production d'une Huile d'Olive 100% Sanaryenne. Une belle occasion de perpétuer les...

Renouvellement de la voie ferrée entre La Seyne et Toulon

Dans le cadre de la maintenance du réseau ferroviaire et de sa sécurisation, SNCF Réseau réalise des travaux de renouvellement de voie sur la...

Place Germain Loro : Fin des travaux en avril

Outre l’embellissement et l’ouverture sur la chapelle des Maristes, les travaux de la place Loro ont permis l’installation d’un pluvial avec rétention d’eau intégrée....

Vos ordures ménagères deviennent de la chaleur à Berthe et à la Beaucaire, le Sittomat labellisé.

Le label « Écoréseau de chaleur », créé par l’association AMORCE, distingue les collectivités pour leurs réseaux de chaleur répondant à trois critères :...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !