Remise du Label « La Belle Adresse » à la ville de Sanary-sur-Mer

De nos jours, les adresses doivent être normalisées, c’est-à-dire comporter a minima un numéro et un nom de voie exacts officiellement reconnus et partagés entre toutes les administrations. Cette normalisation est d’autant plus importante qu’elle impacte directement divers services du quotidien, tels que les démarches administratives, la distribution de courriers, les services à domicile ou encore de secours. L’adressage revêt ainsi un intérêt général, parfois vital, qui relève de la compétence exclusive des communes. 

Ainsi, la ville de Sanary-sur-Mer s’est engagée, depuis 10 ans, dans un processus de normalisation des adresses, d’abord seule puis en étroite collaboration avec ses partenaires institutionnels au sein d’une charte de communes. Bien plus qu’un simple travail de mise aux normes, la Ville s’investit dans le détail. Forte d’une décennie d’exercice, ses efforts sont aujourd’hui récompensés par la remise à la Ville du trophée « La Belle Adresse » par le groupe La Poste. Cette démarche novatrice confirme l’implication de la Commune en faveur du confort de ses administrés. 

Un objectif : L’ordre :

Le but initial était de disposer d’une liste exhaustive des libellés des voies publiques et privées du territoire de la Commune, afin que chaque logement ou local soit affecté à la bonne voie et au bon numéro. Il s’agissait donc d’une approche normative et d’accompagnement du changement, induisant du dialogue, de la rigueur et de l’exemplarité à toutes les étapes du processus. En effet, les deux parties étaient concernées : aussi bien les services municipaux et les administrations partenaires que les administrés eux-mêmes, notamment pour l’adhésion à la démarche jusqu’à l’utilisation effective des adresses normalisées dans leur quotidien. 

Un projet ambitieux aux sonorités de Challenge : 

Depuis 2002, la Commune souhaitait se doter d’un répertoire de ses voies, mais les travaux de mise en cohérence des bases de plusieurs services et leur cartographie ont nécessité de nombreuses recherches au cadastre ainsi que sur le terrain. 

En 2009, un groupe de travail interne à la collectivité composé de trois services (Urbanisme, Recensement, Services Techniques et Systèmes d’Informations Géographiques (SIG), a permis d’établir une liste exhaustive des voies et de leurs libellés exacts, parfois en précisant l’orthographe, ou bien le titre d’une personnalité. Ce document a permis d’adresser au cadastre la liste des libellés de voies erronés, afin que ceux-ci soient supprimés des bases. 

La toute première version du Répertoire Communal des Voies (RDC) a ainsi été arrêtée en conseil municipal le 8 juillet 2009. Depuis, le réfentiel est régulièrement mis à jour lors de ces réunions, à la faveur de la création de nouvelles voies ou de l’intégration de nouvelles dénominations dans le cadre de la démarche. De plus, il est diffusé aux différents services communaux (Urbanisme, Recensement, Etat civil, Office de Tourisme, Courrier, Cabinet du Maire, etc.), les administrations partenaires, ainsi que les fournisseurs de GPS. 

Les services communaux ont ensuite complété ce travail avec la numérotation et ont pu fournir une base à l’ensemble des partenaires par l’intermédiaire du Centre Régional de l’Information Géographique (CRIGE) PACA. En septembre 2013, un fichier à destination de la Direction Départementale des Finances Publiques (DDFiP) a été réalisé, comportant pour chaque parcelle cadastrée une voie dénommée, et lorsque cela était possible, un numéro. 

En outre, le plan de la Ville diffusé par l’Office de Tourisme est mis à jour deux fois par an, en prenant en compte toutes les nouvelles dénominations. 

En parallèle, un travail important a été effectué sur le terrain au contact des administrés, dont certains se sont vus attribuer une adresse normalisée, parfois radicalement différente de celle qu’ils utilisaient auparavant. Un travail de concertation a eu lieu auprès des riverains de voies privées, de manière à permettre une dénomination officielle de leurs voies, anciennes ou nouvelles, et l’intégration de ces voies selon leur nouvelle dénomination dans le répertoire communal. 

Une initiative reconnue et reprise :

Forte de son expérience, la Commune a été sollicitée à partir de 2010 et a participé activement au groupe de travail de la “Démarche Adresse”, entreprise par l’Association des Maires du Var (AMF83) en collaboration avec les services de La Poste, le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) du Var et la Direction Départementale des Finances Publiques (DDFiP) du Var. Fruit de ces travaux, un guide de gestion de l’adressage a été communiqué aux maires du Département, s’inspirant en grande partie des réalisations de la Commune et d’expériences d’autres communes. Ce guide de bonnes pratiques a progressivement été diffusé à d’autres régions, et la Ville est régulièrement sollicitée par d’autres pour les aider dans leur propre démarche. 

Des engagements partagés :

Une charte d’engagement et de partenariat a officiellement posé les bases de cette coopération entre la Commune et les différentes administrations ayant conduit ces travaux. Signée fin 2012 avec ses partenaires, la « Charte Adresses » a permis à la Commune de poursuivre ses actions de fiabilisation sur le terrain et de bénéficier en contrepartie de moyens informatiques par lesquels les administrations partenaires s’engagent à mettre à jour les adresses officielles selon un référentiel commun. 

Des résultats satisfaisants consacrés par la remise du label : 

À ce jour, plus de 99% des adresses utilisées sur la Commune sont normalisées. Une trentaine d’adresses reste en cours d’attribution d’une numérotation sur des secteurs bien précis, de sorte que l’ensemble du territoire est en passe d’être couvert. 

Selon les données de La Poste, la qualité de l’adressage à Sanary-sur-Mer est qualifiée au niveau national comme très bonne, avec notamment à peine 0.3 % des foyers et entreprises ayant des adresses non numérotées et seulement 0.5 % des points d’adresse qui ne sont pas numérotés. Il peut être constaté une nette amélioration de l’utilisation des adresses normées (adresses figurant sur les courriers reçus en provenance des administrés, quasi inexistence de courriers « N’habite Pas A l’adresse Indiquée » (NPAI) pour des motifs d’adresses erronées pour les envois à Sanary), signe d’une appropriation de l’adresse par nos habitants. Conformément aux engagements réciproques de la « Charte Adresses », La Poste nous remet aujourd’hui le trophée « La Belle Adresse » pour l’ensemble du travail effectué, ce qui montre la voie aux autres communes de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte-Baume (CASSB), qui se sont engagées dans la même démarche. 

Une boîte aux lettres « drive » :

Un écrin d’un tout nouveau genre a été installé rue Guy Môquet, au sein de la commune de Sanary-sur-Mer. Opérationnelle depuis le 1er juin 2019, le courrier est relevé quotidiennement par le facteur. En somme, ce boîtier fonctionne de la même façon que ses semblables, à une exception près : les usagers peuvent déposer leur courrier directement depuis leur véhicule, sans avoir besoin de descendre. Ce principe de « drive » a conquis les administrés, qui reconnaissent en ce projet une amélioration non négligeable permettant un gain de temps précieux. 

Vous souhaitez suivre gratuitement l’actualité de votre commune, des alentours et être averti des événements avant qu’ils ne se produisent ? Abonnez-vous et recevez chaque jour la Newsletter dans votre boite mail ! Ne Manquez plus rien !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !