Refus de priorité à un piéton : la sanction sera désormais de 6 points en moins

Dès ce mardi, la sanction se durcit en cas de refus de priorité aux piétons suite à l’entrée en vigueur de nouvelles mesures prises lors du Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. 

Des chiffres édifiants :

« En 2017, 519 piétons ont été tués dans un accident de la route dont plus de la moitié (325) dans une agglomération, majoritairement à la suite d’une collision avec une automobile. Toujours en 2017, plus de 11 000 personnes (11 070) ont été blessées en circulant à pied. Plus de la moitié des piétons tués sur les routes sont âgés de plus de 65 ans ».

Six points au lieu de quatre:

Désormais, le conducteur d’un véhicule se verra retirer six points, au lieu de quatre actuellement, s’il ne cède pas le passage à un piéton « s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ».  La constatation de cette infraction peut se faire par simple vidéo-verbalisation.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !