Rappel de reblochons après l’intoxication de deux enfants

Suite à l’identification de deux cas d’infection sévère à Escherichia coli de type O26 chez de jeunes enfants ayant consommé du reblochon entier au lait cru produit sur le site d’Eteaux en Haute-Savoie par la Société Fromagère d’Eteaux, les autorités sanitaires ont pris toutes les mesures nécessaires à la protection des consommateurs.

Le lot de reblochon de marque POCHAT et un lot de reblochon de marque BEULET, fabriqués par la Société Fromagère d’Eteaux sur le site d’Eteaux (marque sanitaire FR 74 116 050 CE) sont retirés du marché et un rappel est effectué auprès des consommateurs. Les investigations sont en cours dans l’entreprise et dans les élevages laitiers fournisseurs afin de déterminer la source de la contamination par Escherichia coli O26.

Les produits concernés sont les suivants :

Dénomination : REBLOCHON DE SAVOIE AOP Marque commerciale : POCHAT et Fils Lot : 185394214 DLUO : 24/12/2018 Présentation : fromage entier de 450g emballé Marque sanitaire (estampille) : FR 74.116.050 CE Enseignes : l’ensemble des enseignes est concerné.

Dénomination : REBLOCHON DE SAVOIE AOP Marque commerciale : BEULET Lot : 185394230 DLUO : 10/12/2018 Présentation : fromage entier de 450g emballé Marque sanitaire (estampille) : FR 74.116.050 CE Enseignes : l’ensemble des enseignes est concerné.

Les enseignes ayant distribué ces produits sont tenues d’informer leurs clients. Des affichettes seront notamment apposées sur les points de vente concernés.

Le numéro à contacter:

Afin de répondre au mieux aux interrogations éventuelles des consommateurs, l’entreprise Société Fromagère d’Eteaux met à leur disposition le numéro de téléphone suivant 0 805 805 950, de 8h à 19h.

En cas de consommation des lots concernés :

Il est demandé aux personnes qui détiendraient les fromages concernés de ne pas les consommer – et plus particulièrement les jeunes enfants, femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes âgées – et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés. Les personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements doivent consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli. En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Vous souhaitez suivre gratuitement l’actualité de votre commune, des alentours et être averti des événements avant qu’ils ne se produisent ? Abonnez-vous et recevez chaque jour la Newsletter dans votre boite mail ! Ne Manquez plus rien !

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !