9.9 C
Toulon
lundi, 1 mars 2021

Prochainement une dizaine d’oeuvres d’artistes sur les façades des bâtiments à La Seyne

  • 567
    Partages

Sur le port, dans la rue Ramatuelle (en face de Charlemagne), la visage de Marianne s’expose fièrement. Depuis quelques jours déjà, elle attire tous les regards et oblige les passants à déambuler le nez en l’air. L’artiste : Snake Graffiti, avait un désir d’unicité en représentant un symbole fort : pari réussi, l’oeuvre fait sensation et les réactions sont unanimes ! 

Une stratégie d’embellissement de la ville, une dizaine d’oeuvres dans les rues.

Lors de l’inauguration de l’oeuvre qui a eu lieu lundi dernier en fin d’après-midi, madame le maire, Nathalie Bicais a témoigné : « Il faut de la beauté en coeur de ville. Et c’est dans le cadre d’une stratégie d’embellissement de la ville, que nous allons faire en sorte qu’au total, une dizaine de façades d’immeubles deviennent des toiles pour les artistes. » 

Sortir les artistes des scènes pour les faire aller à la rencontre du public  :

Elle reprend : « Nous vivons une situation inédite ! Dans un contexte de crise sanitaire, le gouvernement a décidé de juger que la plupart des activités culturelles étaient non-essentielles. Il est donc de notre devoir de faire en sorte que la culture puisse venir jusqu’aux citoyens de la ville, s’ils ne peuvent plus aller jusqu’à elle. Il y a un mois nous organisions le concert de Jack Troster au sommet du pont levant de La Seyne pour le diffuser en live sur les réseaux sociaux. Dans quelques semaines, une artiste reconnue viendra chanter du lyrique dans les friches industrielles de la ville. Il faut donner aux artistes de nouveaux moyens d’expression. » 

Mais pourquoi une Marianne ?

Non, ce n’était pas une commande de la ville. La première magistrate reprend : « Nous voulions une femme, de dos, quelque chose de poétique. Puis l’association Graphik Art et son représentant Majid Cheikh, avec qui nous avons signé une convention afin qu’il soit un relais entre la municipalité et les artistes a proposé le thème. L’artiste a été inspiré, mais nous n’avons rien imposé. » 

Snake Graffiti interrompt : « Je voulais quelque chose qui puisse unifier les gens. C’est un symbole fort qui peut toucher tout le monde. J’ai inscrit à l’intérieur des mots aussi très fort : Peuple, Résiste, Libre, Expression, Espoir, Liberté. Je suis très fier de cette oeuvre qui je l’espère transmettra l’espoir des jours meilleurs. Je suis très heureux d’avoir pu travailler avec autant de liberté, il faut vous dire que je n’ai eu à présenter aucune maquette avant de dessiner. La municipalité l’à découvert en même temps que les passants. »

  • 567
    Partages

Autres articles

Couvre-feu : Emmanuel Macron appelle à « tenir encore quatre à six semaines »

Durant un déplacement en Seine-Saint-Denis, le président de la République a été interrogé par un jeune qui lui demandait de repousser l'heure du couvre-feu. Pendant...

Les librairies enfin considérées comme commerce essentiel !

C’est une excellente nouvelle pour les libraires et les lecteurs ! Selon un décret publié vendredi 26 février au Journal officiel, les librairies resteraient...

Douze nationalités et Vingt-quatre départements représentés pendant le Meeting d’athlétisme de Toulon

Ce vendredi 26 février s’est déroulé le meeting d’athlétisme international au stade Léo Lagrange à Toulon, retransmis en direct sur Facebook TPM Terre de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Couvre-feu : Emmanuel Macron appelle à « tenir encore quatre à six semaines »

Durant un déplacement en Seine-Saint-Denis, le président de la République a été interrogé par un jeune qui lui demandait de repousser l'heure du couvre-feu. Pendant...

Les librairies enfin considérées comme commerce essentiel !

C’est une excellente nouvelle pour les libraires et les lecteurs ! Selon un décret publié vendredi 26 février au Journal officiel, les librairies resteraient...

Douze nationalités et Vingt-quatre départements représentés pendant le Meeting d’athlétisme de Toulon

Ce vendredi 26 février s’est déroulé le meeting d’athlétisme international au stade Léo Lagrange à Toulon, retransmis en direct sur Facebook TPM Terre de...

Interruption des « Dimanche sur la corniche » tout le mois de mars en raison de la crise sanitaire

En raison de l'évolution du contexte sanitaire, les éditions hebdomadaires du « Dimanche sur la corniche » seront annulées tout le mois de mars.Madame le maire...

La galerie de l’Olivier, un écrin pour les métiers d’Art d’Ollioules

Depuis 2002, l'association Echos d'Art présidée par Beatriz GONZALEZ HAW, bénéficie d'un lieu d'exposition dédié, 5/7, rue Gambetta. La galerie de l'Olivier d'une surface de...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !