Portrait de femme : Stéphanie Hervé, bénévole à la station SNSM de Bandol

Seule femme de l’effectif de la station SNSM , Stéphanie Hervé a pris une place importante au sein de l’équipe des sauveteurs en mer de Bandol. Entrée en 2018, elle a effectué 109 sorties à la mer dont 46 opérations de secours. Elle a ainsi participé au sauvetage de 80 personnes dont 4 ont été sauvées d’un péril certain.

Ancien agent de la fonction publique à la RATP, elle est arrivée à Bandol en 2014 avec son époux Dominique Hervé – lui aussi sauveteur en mer.  Ensemble ils tiennent la boutique SD Traiteur SD Boucherie, rue Pierre Toesca à Bandol.

Le couple Hervé est encore installé au bord du lac de Sainte Croix lorsque le 8 avril 2004, un Canadair en vol d’entraînement percute la surface de l’eau. Deux membres d’équipage seront tués, le troisième gravement blessé. Trois ans plus tard, en 2007, au même endroit, il iront porter secours à 2 personnes à bord d’un voilier en train de couler.
Ces deux faits divers, dont l’un fut tragique ont certainement été le déclencheur. Puisque lorsque Dominique arrive à Bandol et qu’il entend parler de la SNSM; il décide de devenir Sauveteur en Mer. Stéphanie le rejoindra 2 ans plus tard.

Equipière à bord de la vedette d’intervention SNS 164 “Saint Elme II”, elle est titulaire du permis bateau et du brevet de premiers secours en équipe (PSE1)

“Je me remémore cette intervention de mai 2019 où nous avons dû lutter contre la montre pour retrouver un kayakiste qui avait chaviré dans une eau à 15° et qu’il fallait absolument retrouver avant que la nuit tombe. C’est dans ces moments qu’on se rend compte que la vie tient à très peu de choses et  de la responsabilité que nous ressentons lorsqu’on est engagé dans ces opérations de sauvetage.Je suis vraiment heureuse et fière d’avoir été intégrée et acceptée dans cette famille et de pouvoir enfin réaliser ma passion, celle de porter secours à ceux qui sont en difficulté.”

Pour suivre l’actualité des bénévoles de la SNSM Bandol, cliquez ici. 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !