25.2 C
Toulon
mercredi 17 août 2022

Opération « Rade propre » à Saint-Mandrier, 4m3 de déchets péchés dans le port

Sous l’égide de la Marine Nationale et sous l’impulsion du Pole des Ecoles Méditerranée (PEM), une vaste opération de nettoyage du port des littoraux a eu lieu vendredi 25 juin à Saint-Mandrier village. 

« Des déchets parfois toxiques. »

Entre 9h et 11h, une vingtaine de plongeurs ont scruté les fonds marins et fouillés la vase afin de sortir des eaux pas moins de 4m3 de déchets parfois toxiques. Sur les quais, une trentaine de bénévoles, membre de la PEM ou des associations nautiques de la ville étaient présents pour regrouper les différentes trouvailles des plongeurs.

« Cette opération est utile pour les fonds marins mais aussi pour les esprits. Lorsque tous ces détritus sont exposé sur la place, ça sensibilise. » 

Sophie Le Vay, chargée de communication raconte : « Parce qu’elle se déploie dans les espaces naturels, la Marine souhaite être un acteur clé de l’environnement. Cette opération n’est qu’une partie de la campagne « Rade Propre » que nous venons de lancer à Toulon mais aussi à Brest et Cherbourg. L’objectif est de contribuer à une baisse significative des déchets polluant dans la rade par le biais d’initiative citoyennes et écologiques. A cause de la crise sanitaire, nous avons dû réduire le nombre de personne sur les quais, mais habituellement les scolaires viennent voir ce qu’on ramasse et ils sont impactés par le nombre de détritus. Des chaises, des caddies, des pneus, des téléphones portable, beaucoup de bouteilles de verre ou en plastique. Cette opération est utile pour les fonds marins mais aussi pour les esprits. Lorsque tous ces détritus sont exposé sur la place, ça sensibilise. » 

« Malheureusement, il y a encore des cas d’incivilité flagrants. Nous avons péchés deux batteries de bateau ce matin. Ce sont des objets toxiques jetés délibérément à la mer ». 

Depuis que la première édition de la « Rade Propre » il y a dix ans, 171m3 de déchets divers ont été sortis du port. Christian, chargée de l’environnement à la PEM reprend : « S’il reste à chaque fois du travail pour nettoyer les environs, il faut admettre que nous constatons une baisse des déchets trouvés en milieu marin d’année en année. Les gens sont peut-être plus soucieux de l’environnement tandis que la loi évolue dans le même temps. Par exemple, il y a de moins en moins de pneus sortis des eaux. La raison est simple, avant ils étaient utilisés comme défense entre le quai et la coque, maintenant c’est interdit. Malheureusement, il y a encore des cas d’incivilité flagrants. Nous avons péchés deux batteries de bateau ce matin. Ce sont des objets toxiques jetés délibérément à la mer ». 

La plupart peinent à admettre que sous le décors de carte postale se cachait une petite déchèterie enfouie. 

Sur place, les marins pompiers sont venus nettoyer à coup de lance à eau le quai de la boue et de la vase remontée en même temps que les détritus. Les services de nettoyage de la commune prendront le relais quelques instants plus tard. Les passants interloqués par les monticules qui se forment restent sas voix. La plupart peinent à admettre que sous le décors de carte postale se cachait une petite déchèterie enfouie.

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !