24.5 C
Toulon
jeudi, 5 août 2021

Noël à Sanary-sur-mer : la ville dresse le Bilan des festivités.

Pendant plusieurs semaines, dans le cadre du 13éme Festival de « Noël à Sanary, Choeurs de Lumière », la ville s’est mise en fête avec des illuminations féériques et de nombreuses animations. En tout, ce ne sont pas moins de 50 000 visiteurs qui ont foulé le parvis du centre ville, soit, près de 12 visiteurs par minute, et donc 720 par heure ! 

Plus d’un million de personnes atteintes sur les réseaux sociaux.

Le maire de la commune, Ferdinand Bernhard, commence : « Le bilan des festivités est plus que positif, quoi qu’il y’avait peut-être un peu trop de monde par moment, mais on est jamais mort d’une indigestion de visiteurs. Sur les réseaux sociaux, les photos et les vidéos des animations ont touché plus d’un million de personnes. Il faut également remercier les photographes amateurs ou professionnels sur le web qui ont magnifiquement fait briller notre cité ici et là. Et que dire de Jean-Pierre Pernaut, qui, je le crois, est tombé amoureux de notre ville et qui a fait l’ouverture de son journal sur les illuminations des pointus. Ce ne sont pas moins de 5 millions de personnes qui ont pu découvrir notre port illuminé. » 

Apporter de la joie dans les instants difficiles.

Patricia Aubert, première adjointe, applaudit « Le vrai sens de Noël retrouvé a travers une atmosphère paisible et fraternel ». Le premier magistrat reprend : « Notre ambition était de mettre en place toutes les conditions nécessaires pour que les gens puissent rêver. Dans ces temps parfois difficiles, certaines personnes sont isolées pendant les festivités, d’autres n’ont pas les moyens de confectionner un repas de fête, et quelques-uns encore se prennent la tête pour faire coïncider les emplois du temps de chacun dans les familles recomposées. Il était donc important d’offrir une bouffé de joie et de bonheur aux gens qui foulent le parvis de Sanary-sur-mer. Il suffit parfois de quelques lumières et de grandes animations pour réchauffer les coeurs ».

Un coût pour la ville, mais des actions « presque » toutes réussies :

Ferdinand Bernhard poursuit : « Honnêtement, je n’ai qu’un regret: le parking gratuit, qui était une fausse bonne idée. Car s’il y a eu un effet psychologique bénéfique, le fait que le stationnement ne soit pas payant a rendu impossible le Turn-Over des places. De plus, certains professionnels en ont profité pour laisser leur voiture toute la journée sur le parking. Les commerçants ne sont plaints: « ils ont pris la place de nos clients ». Il faudra songer à faire autre chose l’année prochaine.  » Au niveau du coût, le parking gratuit était un manque à gagner de 44 000 euros, et les différentes animations, décorations, et autres festivités se sont facturés à 226 000 euros.

Et l’année prochaine ?

Le maire conclut : « Nous sommes déjà en train de travailler à quelques modifications pour les années suivantes. D’abord, nous commencerons les festivités plus tôt afin qu’il y ait moins de monde au même moment. Ensuite, le village gourmand sera reconduit, et tout en gardant un côté intime, il sera un peu mieux agencé. Nous allons changer quelques illuminations et en poser au sol également …Il  y a des petits changements qu’on ne voit pas comme ça mais qui font une différence dans le global. On est déjà dessus. » 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Autres articles

Une stèle pour Catherine Santos, victime d’une fusillade à Ollioules en 2019

Dimanche 28 juillet 2019, en quelques secondes au giratoire de la Baume, une épouse exemplaire, une maman et une grand-mère adorée, une sœur aimée,...

« The Show Must Go On » à Six-Fours, le comité des fêtes anime votre mois d’août !

Les concerts estivaux du Comité des Fêtes vont vous faire danser aussi bien sur la place des Poilus qu’au Parc Méditerranée ou encore sur...

Un édifice énigmatique à la Seyne, la ville en quête de témoignages

Le puits de Pobou, ou la fontaine au niveau du 4 rue Cauquière, est un édifice énigmatique que l’on peut trouver en centre-ville. La...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Une stèle pour Catherine Santos, victime d’une fusillade à Ollioules en 2019

Dimanche 28 juillet 2019, en quelques secondes au giratoire de la Baume, une épouse exemplaire, une maman et une grand-mère adorée, une sœur aimée,...

« The Show Must Go On » à Six-Fours, le comité des fêtes anime votre mois d’août !

Les concerts estivaux du Comité des Fêtes vont vous faire danser aussi bien sur la place des Poilus qu’au Parc Méditerranée ou encore sur...

Un édifice énigmatique à la Seyne, la ville en quête de témoignages

Le puits de Pobou, ou la fontaine au niveau du 4 rue Cauquière, est un édifice énigmatique que l’on peut trouver en centre-ville. La...

La Seyne-sur-Mer : Du Jazz dans les rues de la ville toute la semaine !

Du 3 au 8 août prochain, les notes de musique vont envahir les rues de la ville. Sur les différentes places du centre et...

Une vie sur la mer se raconte à Fabregas

Jean-Pierre Ricci est un amoureux de la mer depuis sa plus tendre enfance : "J'étais tellement passionné par la vie marine, que je faisais...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !