Mario Pizza, une enseigne présente dans Six-Fours depuis 30 ans, à l’heure du confinement.

Il y a des enseignes et des savoirs-faires qu’on ne veut pas voir disparaître. Pendant près de 30 ans, dans la rue Vincent Picareau, on pouvait sentir l’odeur de la pâte qui gonfle dans le four en bois. Thomas Cardona a été livreur à cette même adresse pendant presque une dizaine d’années, avec l’idée, presque folle, de reprendre, plus tard le commerce. Pourtant, un beau jour, les portes se sont closes.

Un rêve d’adolescent, puis une histoire de famille.

Thomas raconte : ​“J’ai toujours été un travailleur acharné et j’ai toujours eu envie de monter ma propre affaire. J’ai commencé ma vie professionnelle dans la plomberie et l’assainissement, le soir, je faisais les livraisons sur Six-Fours. Quand Mario Pizza a définitivement fermé ses portes, je me suis dit que je devais faire quelque chose et me consacrer pleinement à cette activité. Et il se trouve, que dans le même temps, mon oncle avait un camion pizza depuis une trentaine d’années et qu’il cherchait un second souffle dans son activité.”

“Une fois que l’idée a germé dans ma tête, les choses se sont faites très rapidement. Je n’ai pas pu acheter les murs en centre ville, mais j’ai trouvé une autre occasion à saisir plus loin, avenue Laennec et j’ai installé mon oncle, Jean-François derrière les fourneaux. Depuis, j’ai investi dans deux scooters électriques et un site internet pour que les clients puissent avoir accès à la carte où qu’ils soient.”

Oui mais voilà, le confinement impose de nouvelles contraintes.

Thomas poursuit : « Depuis le 17 mars dernier, suite aux nouvelles directives de l’Etat, les clients ne peuvent plus rentrer dans la boutique et nous respectons de nouvelles règles très strictes au niveau de l’hygiène : gants, masques, les livreurs ne retirent plus leur casque … Nous avons de la chance, notre clientèle est fidèle, nous avons donc pu contrôler la perte en assurant les livraisons à domicile. Le problème? La nouvelle directive du Préfet qui nous oblige à fermer boutique à 21h. »

Passez commande dès 16h15, acceptez de vous faire livrer dès 18h pour aider.

Il termine : « On s’organise comme on peut pour ne pas mettre la clef sous la porte. Dans ma clientèle, j’ai aussi des soignants, des infirmiers qui sortent de leur service en début de soirée et qui passent commande. Que vont-il manger maintenant ? On va garder la tête froide, et ouvrir à partir de 16h au lieu de 17h, on prend les commandes dès 16h15 et on commence à livrer à 18h. Malheureusement la dernière course se fera à 20h50, et on ne pourra plus prendre de commande dès que le planning sera complet. Merci à toutes les personnes qui feront l’effort de diner un peu plus tôt. » 

Mario Pizza  ; Résidence Le Bel Air, 525 avenue Laennec

04 94 26 55 53

06 52 00 55 52

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !