Marc Vuillemot :  » Ce n’est pas parce qu’on distribue des masques que l’on stoppe le virus »

Ce jeudi 14 mai, le maire, Marc Vuillemot, est revenu sur la rentrée dans les 30 écoles maternelles et élémentaires seynoises. Il a par ailleurs fait le point sur la distribution des masques à domicile, les points retraits de ce week end et la réouverture progressive des services municipaux. Enfin, un courrier de demande d’ouverture des plages a été adressé à la Préfecture du Var.

« Ce n’est pas parce qu’on distribue des masques que l’on stoppe le virus. Restons vigilants et respectons les gestes barrière comme la distanciation ou le lavage des mains ». En préambule à son point-presse, Marc Vuillemot a salué le civisme en la matière observé par les Seynois : « durant le confinement, sur 20 567 contrôles effectués par la police municipale, moins de 600 infractions ont été constatées, bien en dessous (2,8%) des chiffres nationaux », relève-t-il. « Malgré notre réputation rebelle à La Seyne, et quels que soient les âges ou les quartiers, les Seynois ont été plus raisonnables que les autres ; en prenant soin d’eux-mêmes, ils ont pris soin de leur entourage ».

Rentrée scolaire

Les écoles seynoises faisaient leur rentrée ce jeudi 14 mai. Hormis l’école Georges Brassens qui n’a pu ouvrir dès le matin, l’ensemble des 30 établissements maternelles et élémentaires a accueilli les 919 (chiffre prévisionnel) élèves attendus : « Ce matin, avec l’inspecteur d’académie, à l’école Toussaint-Merle, nous avons pu constater que les choses se passaient bien, malgré un protocole très contraignant ». Et le maire de saluer « des petits Seynois de 6 à 11 ans déjà responsables » : « ils ont intégré le mode d’emploi, y compris en cour de récréation. Le virus constitue pour les enseignants un support pour une leçon de chose ». Gel hydroalcoolique, espacement entre élèves, désinfection régulière des locaux, le dispositif fonctionne avec 16% de l’effectif global. « Si nous devions recevoir les 6 000 écoliers habituels, on devra forcément opérer des roulements », prévient-il.

Restauration scolaire : baisse de la tarification

« Des enfants de La Seyne ont faim ». A l’instar de l’explosion des besoins constatés dans les banques alimentaires, le confinement a accentué la précarité de bien des familles. « Nous avons donc décidé de baisser les tarifs actuels (1,20 euro à 3,50 euros le repas selon le quotient familial CAF) à une fourchette de 0 à 2,30 euros. Non, il n’y en a pas marre de l’assistanat dans ces conditions ! », martèle Marc Vuillemot.

L’accueil périscolaire, pour sa part, s’est élargi des enfants de soignants aux autres, avec une ouverture le mercredi 20 mai. Les crèches également, avec 73 enfants accueillis sur 224.

Distribution à domicile ou points-retraits pour les masques

Depuis lundi et jusqu’à demain vendredi, agents territoriaux et membres d’associations distribuent à domicile et bénévolement des masques aux Seynois :« Les masques demeurent des denrées rares. Dans une ville de 66 000 habitants, le risque était de générer des queues de plusieurs heures. L’objectif est d’en avoir distribué 50 à 60% d’ici demain. Le reste se fera en points-retraits (Esplanade Marine, Chapiteau de la Mer, ESAJ de Berthe et parking d’Aquasud) samedi et dimanche ». Une deuxième livraison de masques devrait par ailleurs intervenir, dans le courant de la semaine prochaine.

Plages : la demande en Préfecture

La Ville a par ailleurs adressé au Préfet du Var une demande de dérogation pour rendre accessibles ses plages et ses mises à l’eau : « Notre proposition s’inspire des parcs en terme de respect des distances (NDLR : regroupements et jeux de ballons interdits) », souligne la première adjointe, Raphaële Leguen, par ailleurs vice-présidente du Conseil maritime de façade. « L’idée est de permettre aux Seynois de profiter de leur littoral, sur le modèle des plages dynamiques, où les usagers pratiquent un sport, que ce soit de la marche ou autre ».

La réponse devrait intervenir d’ici le week-end.

Gwendal Audran. Le Seynois.

Un commentaire
  1. On pourrait aussi se soigner correctement en voilà la preuve https://www.msn.com/fr-be/actualite/coronavirus/covid-19-une-%c3%a9tude-chinoise-randomis%c3%a9e-donne-raison-au-professeur-raoult/ar-BB11Yj15?ocid=sf&fbclid=IwAR3wj4Qc-dVrNUZ0R2YGzUI4yZOtfvh8V-7eQYZuMAtZ6qoOKPScBQGqYKg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !