Ludovic Carini, enfant du Brusc et gérant de deux agences immobilières à Six-Fours. Rencontre.

A quelques pas du remou des vagues qui se fracassent contre les pointus du port du Brusc, dans les ruelles de son enfance, Ludovic Carini a ouvert en 2017 sa seconde agence immobilière. Au dessus de son bureau, comme pour faire perdurer un souvenir, une photographie d’époque du petit village où l’on reconnaît les commerces d’antan. 

Membre de l’association des commerçants du Brusc depuis ses premiers jours, sponsor des associations sportives de la ville, organisateur d‘un challenge de pétanque, Ludovic aime s’investir dans la vie du quartier et oeuvrer pour la communauté. 

Il raconte : “Lorsque j’étais jeune, je pouvais rester des heures à regarder mon grand-père jouer à la pétanque sur le terrain du village. Ce challenge c’est en son honneur, pour que son nom continue d’être prononcer pendant une partie. J’aide également pour le club de Rugby, de Foot et de VTT, car le sport, c’est selon moi l’école de la vie! Toutes les belles valeurs y sont inculquées, comme le partage, l’entraide, l’esprit d’équipe et le goût de la compétition aussi !”

Si rien ne le prédestinait à devenir un jour gérant de deux agences immobilières, aujourd’hui sept personnes travaillent sous ses directives. Il reprend : “Quand j’étais jeune je souhaitais rentrer dans la police et je faisais beaucoup de sport à côté. En 1996 je me suis blessé au genou pendant un match de Rugby, et c’était toute une vie qu’il fallait réinventer. Mais parce que la vie est faite d’accidents mais aussi d’opportunités, le hasard a fait que je me suis dirigé vers la vente de biens immobiliers. Rien ne m’a jamais été offert, à chaque étape de ma vie professionnelle, j’ai dû être consciencieux et appliqué.”

Dans les années 2000, alors qu’il prend ses marques dans une agence à la dynamique familiale en centre ville de Six-Fours, un concurrent essaie de le débaucher en vain. Plus tard, ce dernier revient avec une nouvelle proposition, les clefs de son entreprise à céder. Il explique : “J’ai toujours eu le goût des défis, et lorsqu’on m’a proposé de reprendre une agence, même si je n’avais pas encore les bons diplômes, j’ai tout de suite était séduit. J’avais un an devant moi pour faire cette acquisition … c’est le temps qu’il m’a fallu pour décrocher l’équivalence d’un bac vente et représentation ainsi qu’un BTS profession immobilière”.

En 2005 il est alors à la tête de sa première agence Rue de la République, en 2017, il en ouvre une seconde au Brusc, avenue du Mail. Il termine : “Mon rêve, c’était de créer une agence à taille humaine dans la ville de mon enfance. Six-Fours est ma ville de coeur, et le Brusc sont mes racines. Lorsqu’on connaît son territoire depuis toujours, il est plus facile d’estimer des biens et de porter des projets jusqu’à la fin. Nous avons trois activités principales : la vente, la gestion et la location et nous nous occupons aussi bien de terrains que d’appartements ou de maisons. On aime ce qu’on fait … et je crois que c’est la clé du succès”.

Cet article est extrait du hors série papier « Le savoir-faire Six-Fournais » pour être présent dans le prochain numéro, contactez nous.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !