Loutcha Dassa, présidente-fondatrice des Chantiers du cinéma, chevalier de la Légion d’honneur

La présidente-fondatrice des Chantiers du cinéma figure parmi les 487 personnalités (395 au grade de chevalier) de la promotion civile de la Légion d’honneur du 1er janvier 2020.

Le 2 décembre dernier, au casino Joa, elle déclarait ouvert, à La Seyne-sur-Mer, le 18ème festival Portraits de femmes. Loutcha Dassa, présidente des Chantiers du cinéma fait partie de la promotion du 1er janvier de la Légion d’honneur.

Cinéphile engagée, celle qui a choisi le 7ème art pour lever le poing – « A nos combats », tel était l’intitulé de l’édition 2019 de Portraits de femmes – a été distinguée par le ministère de la culture au grade de chevalier. Le nom de Loutcha Dassa figure ainsi au Journal officiel du 1er janvier 2020, parmi 487 personnalités promues (395 chevaliers), assorti de la mention : « Présidente-fondatrice d’un festival de cinéma ; 59 ans de service ». Elle a en effet travaillé à Châteauvallon jusqu’à l’arrivée du Front national à la mairie de Toulon (1995), puis à la mairie de La Seyne jusqu’à sa retraite. C’est à ce moment-là, en 2002, et toujours à La Seyne, qu’elle a pu lancer son festival, lequel s’est depuis étendu à Toulon et Six-fours, tout en se forgeant une belle notoriété grâce à l’originalité de sa programmation. Aussi, et bien que Loutcha réside à Toulon, sa silhouette fluette et son sourire sont-ils familiers à beaucoup de Seynois.

En 2012, elle avait déjà été décorée de l’insigne de chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, qui lui avait été remise, à La Seyne, par le docteur Boris Cyrulnik.

Laurence Artaud. Le Seynois.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !