L’Établissement français du sang lance un appel national d’urgence : quatre semaines pour reconstituer les réserves

À l’approche des congés et des multiples ponts du mois de mai, au cours desquels la collecte de sang risque d’être fortement ralentie, l’Établissement français du sang (EFS) demande aux citoyens de se mobiliser massivement au cours des quatre prochaines semaines. Il est nécessaire d’augmenter nos réserves en produits sanguins dès à présent pour couvrir dans le temps les besoins des malades.

Le mois de mai et ses multiples jours fériés conduisent chaque année à
une baisse de fréquentation des sites de prélèvements. Cette année, la
situation sera encore plus difficile en raison d’un calendrier qui favorise
les ponts de plus longue durée. C’est le cas en particulier de la deuxième
semaine du mois de mai, qui risque ainsi d’être une « semaine blanche »
pour la collecte. Pour aborder cette période sensible et pouvoir répondre
aux besoins des malades, l’EFS vise 100 000 poches en réserve début
mai, alors que le niveau est actuellement de moins de 75 000 poches, en
raison notamment de l’impact des conditions climatiques de ces dernières
semaines. Les donneurs doivent donc se mobiliser massivement pour
anticiper et rattraper ce retard de 25 000 poches, dès aujourd’hui et dans
les quatre semaines à venir.

L’EFS rappelle que les dons de sang doivent être réguliers et constants
car la durée de vie des produits sanguins est limitée (5 jours pour les
plaquettes, 42 jours pour les globules rouges). Aucun produit ne peut se
substituer au sang des donneurs bénévoles. 10 000 dons de sang sont
nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades.
La mobilisation des donneurs est essentielle chaque jour.

Mobilisez-vous ! Prenez le temps de sauver des vies. Partagez votre pouvoir.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !