Les travaux sur le poste de relevage des eaux usées des Baux avancent!

Des travaux sont en cours de réalisation à Sanary afin d’améliorer la collecte et le traitement des eaux usées de la commune et de réduire les risques de pollution. Cet ouvrage de longue date sera mis en service avant fin 2018. 

Douze mois de travaux.

Douze mois ! C’est le temps nécessaire à la réalisation du chantier, en comptant les retards liés aux intempéries et aux arrêts de chantier. Les travaux consistent en la construction, au point le plus bas, d’un poste de relevage destiné à remplacer le poste Gallieni, devenu obsolète et situé sur un point plus élevé du centre-ville. Les effluents seront ainsi envoyés directement, du poste de relevage des Baux vers la station d’épuration de La Cride.

Un projet pensé dans les années 90:

Les premières études de faisabilité pour l’amélioration de la collecte et le traitement des eaux usées de Sanary-sur-Mer ont été initiées au début des années 90. Elles ont conclu à la nécessité de renvoyer les eaux usées, du centre-ville et du quart sud-est, directement vers la station d’épuration de la Cride.

Depuis 2011, par tranches successives, la Commune s’est engagée dans une politique de restructuration du réseau d’assainissement depuis le quartier de Portissol, jusqu’à la dernière étape, en 2018, au niveau des quais Esménard / Wilson.

Entre 2012 et 2018, près de 12 millions d’euros ont été investis pour créer 3000 mètres de canalisation de refoulement entre le nouveau poste de relevage des Baux et la Station d’épuration de la Cride. Pour créer ou renouveler 4000 mètres de réseaux gravitaires et remettre à neuf de nombreux réseaux annexes (eau, Télécom, Enedis, fibre optique, eau brute).

Une réhabilitation complète des autres réseaux présents sur le site :

Afin de s’affranchir de la traversée d’un «point haut», la Ville a fait le choix d’un fonçage (creusement par forage) à l’aide d’un micro-tunnelier d’un diamètre intérieur de 1,2 m, depuis le site de la station d’épuration jusqu’à l’avenue de la Corniche, sur une longueur de 250 m ; supprimant ainsi un poste de relevage intermédiaire.

Ces travaux se sont accompagnés d’une réhabilitation complète des autres réseaux présents sur site en partenariat avec l’ensemble des concessionnaires. Le basculement du poste Gallieni sur le nouveau refoulement a déjà été réalisé. 2018 voit l’aboutissement de l’opération avec la construction d’un nouveau poste de relevage situé à proximité de la digue du phare (préalablement renforcée) et destiné à renvoyer les effluents collectés vers la station d’épuration de La Cride

Derrière la digue, à plus de 8 mètres de profondeur …

Le poste de relevage est implanté derrière la digue du phare face à l’actuelle capitainerie. Il est enterré à plus de 8 mètres de profondeur. 104 pieux sécants ont donc été nécessaires pour le soutenir (réalisation fin 2017). Il dépasse du sol de 80 cm pour permettre les sorties des aérations indispensables au bon fonctionnement de l’ouvrage et cette surélévation sera exploitée comme un promontoire sur le port lors de l’aménagement de surface.

Il est équipé d’un système de traitement d’air visant à éviter les odeurs incommodantes. Ces travaux touchent à leur fin avec la mise en place des équipements techniques. Suivra une phase d’essais avant une mise en service effective au mois de septembre prochain. Il sera alors en mesure de renvoyer quelques 1,1 million de litres d’effluents par heure (1100 m3/h) vers la station d’épuration de La Cride où ils seront traités.

La fin des travaux prévue pour début septembre 2018. La mise en service du poste de relevage est prévue pour mi-octobre 2018.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !