Les travaux du Quai du Levant débutent cet été

 À Sanary-sur-Mer, le site de l’esplanade est l’un des plus vulnérables de la ville, puisqu’il s’agit d’un espace qui a été conquis sur la mer il y a un siècle déjà. En effet, Michel Pacha fit déposer sur ce site les décombres de la démolition de l’ancienne église, depuis remplacée par celle qui s’y trouve actuellement. Les travaux de cette avancée sur la mer ne datent que d’une quarantaine d’années. 

Lorsque la nature cherche à reprendre ses droits :

Depuis la création de cet espace, le littoral concerné souffre régulièrement de l’érosion maritime, en particulier lors des largades d’hiver. Ainsi, il est nécessaire de procéder à un confortement destiné à protéger à la fois les plages du Levant, la promenade qui longe la mer, et le parc de stationnement. De plus, un aménagement sera réalisé pour permettre des accès à l’eau plus faciles à la zone de baignade. 

Des travaux en 2019 pour l’amélioration de la promenade de l’Esplanade:

Aujourd’hui, il est question d’engager des travaux dans le but de maintenir le trait de côte et protéger les infrastructures d’utilité publique. L’objectif est d’améliorer la protection des biens et équipements portuaires par la rehausse de la protection du quai, afin de limiter les franchissements lors de fortes houles. Par ailleurs, ces travaux participent à l’accompagnement des montées du niveau de la mer. 

Sur la digue du Levant: 

Une couche d’enrochement supplémentaire sera positionnée sur la protection actuelle et jusqu’à la partie du musoir de la digue. Un muret sera positionné le long de cet enrochement pour limiter les franchissement d’eau et le quai sera rehaussé par la mise en œuvre d’un nouveau revêtement. 

Sur la promenade: 

L’ouvrage de protection sera complétement remplacé. Le nouveau disposera d’une carapace de bloc doublée vis à vis de l’initiale. La promenade positionnée en arrière de l’enrochement sera délimitée par deux murets et disposera d’un nouveau revêtement. Le cheminement le long du quai et de la promenade sera balisé par de l’éclairage intégré dans les murets. Les espaces verts séparant actuellement le parc de stationnement de la promenade seront ponctuellement remaniés pour tenir compte de l’élargissement de la protection. 

Les différentes phases du projet:

  • Dans un premier temps, l’étude a concerné le quai du Levant et l’enrochement ouest de la promenade, suite aux dégâts subis par la promenade durant l’hiver 2016. Le quai, qui présente des signes d’affaissement en particulier sur les 60 derniers mètres, ne protège pas assez l’entrée du port des fortes houles. L’enrochement est très déstructuré sur le linéaire concerné par l’étude. La promenade est dégradée et fait l’objet de nombreux travaux de sécurisation. Lors de fortes houles, de nombreux éléments pouvait être projeté vers le parc de stationnement. Seule une reprise complète de cette protection permettait de sécuriser à long terme cet espace. 
  • Le programme prévisionnel puis la nature des travaux ont été déterminés sur la base de l’identification de la nature et qualité des fonds marins au droit de la zone projet. 
  • Les travaux ont été définis en tenant compte de la présence des trois espèces protégées avec ajustement des méthodologies et mise en place de mesures de protection adaptées. Ainsi, la reprise des ouvrages de protection de la promenade et du quai se fera sans impacter la limite littorale actuelle et ainsi en restant à bonne distance des espèces protégées.

Ces travaux font l’objet d’un accord et d’un suivi par les services de l’état au titre de la loi sur l’eau et sur la biodiversité. 

Les travaux sont prévus sur 5 mois dont 1 de préparation, à partir de juillet 2019 pour un coût total de l’opération : 876 881 € TTC 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !