Les Seynois repensent la Place de La Lune !

Vendredi toute la journée, à l’ombre des arbres penchés, les passants sont interpellés pour exprimer leurs souhaits concernant le réaménagement de la Place de la Lune. L’objectif : « Mobiliser les citoyens et les inviter à venir dessiner eux-même le nouveau visage de la place publique ». 

Ils sont une quarantaine à se prêter au jeu. « La Nature en Ville » est au coeur du débat. Il faut réorganiser la place et définir ensemble les contours d’un nouveau projet. Trois ateliers de concertations sont prévus (le prochain aura lieu le jeudi 31 mai) avant que le chantier participatif ne débute fin juin.

Rendre à la Nature ses droits:

Denise Reverdito, adjointe en charge du développement durable explique : « Il y a urgence. Il faut réintroduire de la biodiversité au coeur des villes et des cités. Le réchauffement climatique n’est pas une légende, différents travaux scientifiques l’attestent, si nous ne limitons pas les îlots de chaleur, si nous ne faisons pas en sorte que les sols ne soient pas tous imperméabilisés, si nous ne permettons pas en somme à la Nature de remplir son rôle, nous allons droit à la catastrophe ». 

La participation citoyenne, une démarche importante :

Céline Chicharro, chef de projet explique : « Il faut faire en sorte que Les Seynois s’investissent et qu’ils s’approprient leur ville. Ils en ont le désir, c’est ce qui ressort des consultations, ce projet est là pour répondre à leurs attentes. C’est leur ville, et nous souhaitons que les nouveaux aménagements paysagers leur correspondent pleinement ». 

Jean-Luc Bruno, adjoint de quartier, acquiesce : « La participation citoyenne est une démarche importante. Nous espérons que les habitants de la commune viendront aider  à co-consrtuire ce beau projet ».

Trois ateliers thématiques et un chantier participatif:

Vendredi, quelques passants sont venus exprimer leur souhait comme Dylan, 12 ans, qui souhaite voir apparaitre sous ses fenêtres : « Un jardin avec un pommier, de la menthe et des roses », Gloria, elle, souhaite « Une place plus accueillante, et plus attractive ». Thalia, est plus exigeante encore, elle désire « moins de voiture, et surtout des rencontres intergénérationnelles ». 

Toutes les idées ont été soigneusement retranscrites sur des papiers de couleurs différentes et accrochées tout autour de la place. « L’idée est de générer de la curiosité. Les passants viennent lire les idées et de nouvelles envies apparaissent. » 

Jeudi prochain, de 9h à 18h, un second atelier aura lieu. Cette fois, ce sera la mise en maquette qui sera réalisée, les plans, les croquis…

Céline Chicharro reprend : « Chacun peut venir participer au projet, qu’il dispose d’une ou de deux minutes, d’un quart d’heure ou de la journée entière de libre. C’est vraiment une initiative que nous souhaitons réaliser avec le plus grand nombre ». Le chantier participatif débutera dès le 28 juin prochain, de la même manière, chaque Seynois pourra venir contribuer à la réalisation de ce dernier.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !