14 C
Toulon
vendredi 2 décembre 2022

Les Sablettes : on prépare la saison

Le 10 mars dernier, Nathalie Bicais* s’est rendue aux Sablettes en compagnie des services de l’antenne métropolitaine et de la commune pour une visite de terrain. L’occasion de fixer différents objectifs pour la saison estivale.

C’est à l’Aviron seynois, en compagnie de son président Michel Coulomb, qu’a débuté cette visite de terrain. Organisateur cet été des premiers championnats de France de Beach Rowing Sprint (nouvelle discipline de la Fédération Française d’Aviron qui associe  un  parcours  à  terre  en  course  à  pied  avec un slalom de 300m sur  l’eau  en  aviron), l’Aviron seynois a besoin d’une aire de parking et une mise à l’eau mieux disposées à l’angle de la baie du Lazaret : « Cet aspect a été intégré au projet d’aménagement de la corniche par la Métropole », signale Nathalie Bicais. Une problématique appuyée par la montée du niveau des eaux : « Par tempête d’Est, on n’a pratiquement plus de place pour manoeuvrer les bateaux ! », observe Ivan Anic, le responsable sportif de l’Aviron seynois.

Au rond-point de l’Appel du 18 juin, Nathalie Bicais a plaidé pour l’ouverture paysagère sur la baie du Lazaret : « La coupe des végétaux, le remplacement des blocs de béton par des rochers, ou encore la dissimulation des boîtiers électriques disgracieux ». A noter la plantation prochaine sur place de filaos et d’eucalyptus.

Au niveau de l’entrée de l’Office de tourisme, la maire a souhaité la réalisation d’une esplanade « pour valoriser simultanément la Galerie de l’Office et l’Office » : « L’idée est que le lieu, qui doit vendre des objets promotionnels, soit mieux identifié et valorise l’aire métropolitaine dans sa globalité ». Au chapitre sécurité, Nathalie Bicais a demandé à la Police municipale d’étudier l’installation d’une caméra supplémentaire sur les lieux : « L’accès depuis le parking, où une zone de stationnement réservée aux 2 roues doit voir le jour, doit être sécurisée ».

La Maison Pouillon, près du bassin Libellule, devrait pour sa part changer de vocation. « Il s’agissait autrefois de la Maison des eaux, local technique des pompes de relevage de la station balnéaire. On souhaiterait la transformer en galerie, avec, entre deux expositions, un lieu ressource sur l’histoire de l’architecte Fernand Pouillon (1912-1986) »

L’allée de l’Entre Deux-Terres, pour sa part, doit recevoir un nouvel éclairage avec des leds. Quant à l’espace de beach volley, il devrait être doublé d’un deuxième terrain.

La visite s’est achevée à Saint-Elme où la délégation a pu constater l’avancée du chantier d’avivement réalisé par la Métropole, pour éviter l’accumulation de posidonies dans le port.

* On notait également la présence de Christophe Peurière, adjoint de quartier Sud, Christine Sinquin, adjointe à l’environnement et Jo Minitti, adjoint à la politique portuaire.

Gwendal Audran. La Seyne.fr

spot_img

Nos derniers articles

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !