Les plages seynoises sont et resteront publiques !

Des rumeurs aussi incompréhensibles que totalement fausses circulent en ce moment à propos de l’enquête publique diligentée par l’Etat, pour définir la concession aux collectivités locales qui relanceront ensuite les DSP (Délégations de service public) de lots de pages attribuées en 2005 et arrivées à leur terme cette année (12 ans, plus deux ans de prorogation comme la loi l’autorise).

Attention. l’ensemble du dispositif (enquête et DSP) entrera en vigueur pour la saison touristique 2019.

La situation de La Seyne est exactement identique :

  • À ce qu’elle a connu jusqu’ici (20% de surface pouvant être privatisée, selon la loi)
  • À ce qui se pratique ailleurs.

Tout reste identique, à quelques évolutions près, qui respectent les 80% obligatoires de surface entièrement ouverte et accessible au public. Ainsi, un lot a été ajouté pour suivre le développement touristique et balnéaire des Sablettes.

L’utilisation fantaisiste des chiffes est à souligner :

  •  18 197 m2 de image « privatisés » vous dit-on ? Faux ! C’est la surface totale des plages, soit la concession de gestion de l’Etat à la collectivité locale (la Métropole). Ces 18 197 m2 restent donc à 80% à usage public, comme l’exige la loi !
  • 1159 mètres linéaires de rivage « privatisés » ? Faux ! Cette longueur de rivage est la longueur totale des plages des Sablettes et de Mar Vivo et là encore, la privatisation (pour 12 ans) ne peut excéder les 20%.

La Ville a travaillé avec les services de l’État et ceux de la Métropole pour optimiser la gestion de ses plages d’un point de vue économique et écologique (l’obtention pour la troisième année du Pavillon Bleu en est un signe évident).

Toutes ces informations pourront être aisément vérifiées tout au long de l’enquête publique (10 juillet/10 août). Et loin de « privatiser », La Seyne réserve le lot 6 à l’espace d’activité publiques du Chalet des sports, qui aurait pourtant pu faire partie des lots accordés à des privés en DSP.

En ce qui concerne les lots attribués en Délégation de service public (DSP), 12 années sont une durée moyenne, préconisée par l’Etat. Elle permet aux acteurs économiques d’investir, c’est à dire de présenter une offre de qualité, en restant viables.

Pour être très concret, voici les quelques changements qui interviennent (toujours en respectant bien sûr les 20 % d’espaces réglementaires).

  • Lot à l’ouest revu et légèrement déplacé : matelas parasols, petite restauration et structure démontable – positionné de part et d’autre de l’escalier privé (afin de ne pas les gêner la co-propriété sitée derrière),
  • Lot intermédiaire matelas parasols, pour rythmer les espaces,
  • Lot matelas parasol et activités nautiques douces (anciennement pédalos), près du chalet « la voile »,
  • Lot 6, lot municipal : activité publique de sports.

Déroulement de l’enquête publique :

L’enquête publique concernant la concession des plages Mar Vivo/les Sablettes se déroulera du 10 juillet 2018 au 10 août 2018.
Le dossier est consultable tous les jours en mairie annexe (Services Techniques ) de La Seyne-sur-Mer aux heures et jours d’ouverture des services (Lundi au Vendredi de 9h00 à 12h00 et 14h00 à 16h3O ainsi que sur le site internet de l’Etat
http://www.var.gouv.fr..
Le commissaire Enquêteur tiendra 4 permanences : mardi 10 juillet de 9h à 12h, Mercredi 18 juillet de 14h à 17h, Jeudi 2 Août 2018 de 9h à 12h, Vendredi 10 août 2018 de 14h à 16h30.

Source : Communiqué de Presse Ville de La Seyne sur Mer

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Un commentaire
  1. Comment est-il possible de prévoir une gestion de plage en DSP sur Mar Vivo, section Ouest, alors qu’il n’y a plus de plage, et que la municipalité et TPM ne font rien pour la restaurer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !