Les petits écoliers de Dodero apprennent les réflexes qui peuvent sauver des vies

En écoutant les informations un beau matin, Sabrina Fouquet, institutrice à l’école maternelle Dodero de Six-Fours a une idée : « Et si on apprenait les premiers réflexes aux enfants afin qu’ils puissent sauver des vies? » 

Les premières minutes lors d’un malaise sont cruciales :

En cas de malaise cardiaque, ou d’autres problèmes de santé soudain, les premières minutes sont bien souvent les plus importantes. Il faut savoir agir rapidement et intelligemment. Mais que faire si c’est une personne adulte qui s’évanouit devant un enfant pas plus haut que trois pommes ?

Sabrina Fouquet a décroché son téléphone pour joindre le Lieutenant Jean-Baptiste Ritter de l’école des jeunes sapeurs-pompiers de Six-Fours. Ce dernier a décidé de poursuivre la réflexion jusqu’à l’action et d’inviter les élèves à la caserne toute une matinée afin de leur faire visiter les lieux avant de les raccompagner jusqu’à leur établissement scolaire. Une fois sur place, ensemble, ils ont fait le tour des lieux en devinant les dangers qui peuvent se cacher dans chaque coin, et en expliquant les réactions à adopter si un accident se produit.

Apprendre à mettre quelqu’un en position latérale de sécurité.

Le Lieutenant Jean-Baptiste Ritter explique : « Imaginez qu’un de vos compagnons de classe chute du toboggan. Que devez-vous faire ? La première chose à comprendre est que l’un d’entre vous doit alerter une grande personne, mais pendant ce temps, les autres, vous devez mettre votre ami en position latérale de sécurité. » 

Alerter immédiatement les secours.

Il reprend : « Et si la maîtresse a un malaise dans la classe ? Que faire ? Vous allez chercher la première personne adulte que vous trouverez dans l’établissement. Une autre enseignante, la directrice, la dame de la cantine, n’importe qui, qui puisse alerter les secours. » 

Sabrina Fouquet termine : « L’idée, c’est d’éviter la panique si un problème intervient et de faire en sorte qu’ils passent à l’action directement. De plus; si un jour un de leurs parents à un souci à la maison, et qu’ils sont seuls avec, ils pourront directement appeler les secours. » 

Le Kiwanis La Seyne, Six-Fours, et St Mandrier offre une télévision à l’école :

Et pour que la journée soit parfaite, les enfants ont également pu jouer aux journalistes devant une caméra. Durant la journée, ils se sont posés des questions entre eux et en ont fait un petit film. Ce dernier a pu être visionné grâce aux membres du  Kiwanis qui se sont  chargés de financer l’achat d’une télévision pour l’école. La maîtresse termine : « Ainsi, nous pouvons regarder le petit reportage, mais aussi les documentaires qui sont dans le programme … et nous venons de nous rendre compte que nous avons Gulli. » 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !