Les élèves de CM2 déposent des bougies autour du monument au morts à Ollioules

L’association du Souvenir Français, présidée par Pierre Mathieu, a organisé l’opération « Flammes de l’Espoir » au cimetière central en présence de 2 classes de CM2 de l’Ecole Lei Marrounié, du maire Robert Bénéventi, de Carine Besson conseillère municipale déléguée à la vie scolaire et de Brigitte Crevet, conseillère municipale, déléguée aux associations patriotiques.
Après que Monsieur Mathieu ait rappelé que les « Flammes de l’Espoir » sont le symbole du souvenir et de la reconnaissance éternelle envers les Soldats Morts pour la France entre 1914-1918 et qu’elles maintiennent le souvenir des 10 millions de morts du conflit. Il aussi expliqué que le Souvenir Français est une association née à la fin de la guerre de 1870 en Alsace et en Lorraine occupées, fondée en 1887 et reconnue d’utilité publique en 1906. Elle a pour vocation de maintenir la mémoire de ceux qui, combattants de la liberté et du droit, ont servi la France au péril de leur vie pour assurer l’avenir, qu’ils soient Français ou étrangers. Le maire a félicité les enfants et les enseignants pour le devoir de mémoire et le respect accordé à ceux qui sont morts pour la France.
Après la lecture du nom des 87 enfants d’Ollioules morts pour la France, chaque élève a reçu une bougie aux armes du Souvenir Français Elles ont été déposées tout autour du monument aux morts du cimetière.
Après le moment un moment de recueillement, tous les participants ont entonné la Marseillaise.
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !