Le port fait peau neuve à Sanary

Dans la poursuite du programme de travaux d’amélioration et de sécurisation des équipements portuaires, la Commune de Sanary-Sur-Mer a procédé au remplacement de l’ensemble des pannes béton, qui dataient de près de 50 ans.

Les 9 pannes fixe ont été remplacées, ainsi que les 2 pannes flottantes :

De par leur conception et leur réalisation, conformes aux normes de l’époque, ces pannes s’étaient fragilisées avec le temps. Ainsi, des expertises ont déterminé la nécessité de les remplacer et les plus fragiles avaient été sécurisées avant les travaux. Les travaux ont permis de remplacer les 9 pannes fixes béton et 2 pannes flottantes par des pontons flottants, guidés sur pieux. Ces nouveaux pontons sont plus larges que les anciens de 50 cm et plus sécurisant pour les amarrages lors des périodes d’agitation. 

Deux phases de travaux ont été nécessaires afin de maintenir une activité portuaire pendant la haute saison : 

– de novembre 2017 jusqu’en juin 2018 : remplacement des 6 pannes Ouest du port (pannes : A, B, 1, 2, 3 et 4) – de novembre 2018 à juin 2019 : remplacement des 5 pannes Est (5 à 9) 

Le remplacement d’une panne s’est généralement déroulé selon la procédure suivante : 

  1. Mise en fiche des pieux de guidage des pontons (moyenne de 4 pieux par ponton) par un atelier de battage sur barge 2. Démolition des travées béton (moyenne de 4 par pontons) à l’aide de la grue depuis la barge 3. Sciage des piliers de soutien des pontons actuels par plongeurs et grue sur barge ou retrait des piles béton (panne 5 à 7) 4. Évacuation par la mer des éléments béton vers le lieu de traitement (Fos sur Mer) 5. Mise en place des nouveaux pontons (Béton pour la panne 9 et aluminium pour les autres) au niveau des pieux. Équipement des pontons (bornes, amarrages…) et reprise des grilles et portillons d’accès 

*Les parties 1 et 2 pouvaient être inversées selon les pontons. 

L’intégration des anciennes pannes concédées a nécessité de reprendre totalement l’alimentation en électricité des pannes du quai du levant. Les passerelles d’accès ont été positionnées en tenant compte des futurs aménagements prévus sur les quais Wilson et Levant. Les pontons disposent tous de bornes de distribution eau et électricité compatibles avec le logiciel de gestion de la capitainerie. 

Un suivi environnemental a été réalisé :

Conformément à l’arrêté préfectoral du 14 octobre 2014, ces travaux ont fait l’objet d’un suivi environnemental réalisé par la société OTEIS et transmis aux services de l’État en charge de la police de l’eau. Aucune dispersion de matière en suspension dans et à l’extérieur du port n’a été relevé. 

Le coût total de l’opération :

Subventions pour la mise en place d’un débarcadère pour croisiéristes : Région : 49 600 € Département : 117 900 € 

Coût total de l’opération : 3 230 809 € TTC

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !