17.7 C
Toulon
samedi, 8 mai 2021

Le nouvel échangeur d’Ollioules / Sanary-Sur-Mer a été inauguré : « La mobilité est l’affaire de tous »

  • 1.2K
    Partages

Au terme de deux ans et demi de travaux, ce lundi 14 décembre, le nouvel  échangeur d’Ollioules/Sanary-sur-Mer (n°12.1) a été inauguré. Un projet, très attendu, qui offre un nouvel accès à l’autoroute A50, et qui va probablement améliorer et  faciliter les conditions de déplacement, avec plus de fluidité, plus de sécurité et une  meilleure desserte du territoire. 

Ils étaient présents :

Ce lundi 14 décembre à 11h, le nouvel échangeur n° 12.1, desservant prioritairement les communes  d’Ollioules et de Sanary-sur-Mer, a été inauguré par Monsieur Evence Richard, Préfet du Var, par  Monsieur Blaise Rapior, Directeur Général du réseau Escota de VINCI Autoroutes, par Monsieur Marc  Giraud, Président du Département du Var, par Monsieur Hubert Falco, Président de la Métropole  Toulon Provence Méditerranée, par Monsieur Ferdinand Bernhard, Président de l’Agglomération Sud  Sainte Baume et Maire de Sanary, par Monsieur Robert Bénéventi, Maire d’Ollioules et Vice-Président  de la Métropole Toulon Provence Méditerranée et Madame Laëtitia Quilici, Vice-Président du  Département du Var et adjointe au maire d’Ollioules.  

Une réalisation concertée : 

Aux portes de la ville de Toulon, de la Métropole Toulon Provence Méditerranée et de l’Agglomération  Sud Sainte-Baume, l’échangeur d’Ollioules/Sanary-sur-Mer améliorera de manière très significative  l’accessibilité aux communes situées dans sa proche périphérie, tant pour les usagers de l’A50 que  pour ceux de la route départementale n°11 (RD 11).  

Ce nouvel échangeur, déclaré d’utilité publique par l’Etat le 6 mars 2014, a été construit, en 2,5 ans,  entre la barrière de péage de Bandol et l’échangeur de La Seyne-sur-Mer/ Six-Fours Les Plages (n°13).  Il portera le n° 12.1. 

Il se situe sur les communes d’Ollioules et de Sanary-sur-Mer et se raccorde directement sur la route départementale n°11 grâce à deux nouveaux giratoires. Ces derniers permettront dès l’ouverture de  l’échangeur aux automobilistes d’entrer et/ou de sortir de l’autoroute A50 avec plus de facilité et de  sécurité.  

Cet aménagement est une réalisation concertée pour le territoire grâce à l’implication des cofinanceurs  que sont le Département du Var, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et l’Agglomération Sud  Sainte-Baume ainsi que VINCI Autoroutes. Il a été réalisé dans le cadre d’une convention de  financement.  

Les bénéfices de cette infrastructure :

Ce nouvel échangeur, désormais inscrit dans le territoire et au service de ses habitants, permettra : 

  •  D’améliorer la desserte des communes d’Ollioules et de Sanary-sur-Mer en provenance de  Bandol et de Toulon, et plus largement de Six-Fours-Les-Plages et de La Seyne-sur-Mer, 
  • De fluidifier le trafic de l’échangeur La Seyne-sur-Mer (n°13) notamment aux heures de pointe, 
  • De sécuriser et apporter plus de confort aux utilisateurs de l’autoroute A50, de la route  départementale n°11 et des voiries locales.  

Un investissement cofinancé  : 

Cet échangeur, réalisé dans le cadre d’une convention de financement avec l’ensemble des  cofinanceurs locaux, montre ainsi une volonté commune d’aboutir avec VINCI Autoroutes sur ce projet  important pour le territoire. Le montant global est de 37.6 millions d’euros HT. 

La mise en service de l’échangeur est conditionnée à l’obtention de la Décision Ministérielle qui  devrait intervenir avant la fin de cette année 2020. Concernant le montant du péage, il s’élèvera pour  un trajet Ollioules-Toulon à 0,80 € en véhicule léger (classe 1) est à 0,50 € en moto (classe 5).  L’intégralité des tarifs de péage par itinéraire sont d’ores et déjà à disposition sur le site vinci autoroutes.com 

Le discours d’Hubert Falco, président de la métropole Toulonnaise.

« De tout temps, géographes, historiens ont montré que les grandes voies de circulation influencent la  localisation et l’essor de la vie économique locale. (…) 

Rappelons que depuis 2013, Toulon Provence Méditerranée est le  territoire de la Région qui créé le plus d’activités, avec 167 481 emplois salariés et plus de 60 991  établissements installés. 

La mobilité est l’affaire de tous, non seulement de l’Etat mais également de l’ensemble des collectivités  territoriales. Avec plus de 170 millions d’euros par an, la mobilité est le 1er budget de la Métropole Toulon  Provence Méditerranée. 

Le réseau autoroutier est un atout majeur pour l’attractivité et le développement économique. (…) 

La création de ce nouvel échangeur « Ollioules-Sanary », vaste chantier qui aura duré deux ans et demi,  réalisé par Vinci Autoroutes et que nous inaugurons aujourd’hui, en est le meilleur exemple. Une fois  encore, je suis heureux que nous puissions profiter du savoir-faire et de la qualité des infrastructures du  concessionnaire autoroutier VINCI Autoroutes. 

La mise en service de cette nouvelle sortie d’autoroute va permettre de faciliter les liaisons avec les  communes d’Ollioules et de Sanary en provenance de Bandol et de Toulon, fluidifier le trafic de  l’échangeur de La Seyne et desservir le pôle de compétitivité – le Technopole de la Mer- ainsi que les  1500 entreprises du Pôle d’activités de Toulon Ouest.  

Compte tenu de l’importance de cette infrastructure pour l’ensemble des territoires de l’agglomération Sud  Sainte Baume, de la Métropole Toulon Provence Méditerranée et du département, les collectivités  territoriales se sont associées au financement de cette opération d’envergure d’un montant total de 37 ,6  millions d’euros (avec une participation de la Métropole TPM de 6,2 millions d’euros HT). 

Je ne peux que me réjouir de cette solidarité, de ce partenariat exemplaire entre les différentes collectivités  (département, Métropole TPM, Agglomération Sud Sainte Baume), la Préfecture et Escota.  

Comme je l’ai déjà dit, dans la situation que nous traversons, il est important, essentiel, de jouer collectif,  il n’y a pas d’autres alternatives. Les territoires doivent être soudés et complémentaires. (…) 

Ensemble, œuvrons pour que le VAR soit toujours plus attractif, plus compétitif, plus accueillant et plus  solidaire. »

Les mots de Ferdinand Bernhard :

« Avec de l’obstination, de la ténacité, de la volonté on finit par y arriver. Il m’aura fallu 30 ans, mais je suis très heureux en ce jour de voir la concrétisation de l’échangeur d’Ollioules/ Sanary. C’est 44 millions d’euros qui ont été investis, la moitié par les collectivités et l’autre moitié par les usagers qui payeront le péage. Cet échangeur va permettre de fluidifier la circulation, de sécuriser et apporter plus de confort aux utilisateurs de l’autoroute A50, de la route départementale n°11 et des voiries locales. »

 

  • 1.2K
    Partages

Autres articles

Françoise Spiekermeier, reporter de guerre : de son enfance à Six-Fours jusqu’à ses reportages en Afghanistan

Reporter de guerre, photographe, anthropologue (…), pour sa carrière, Françoise Spiekermeier a parcouru le monde sans peur. En une vingtaine d’années, elle s’est rendue...

Dératisation, l’affaire de tous

Au terme de l’opération de dératisation menée au quartier Berthe du 12 au 23 avril par la Ville et l’office HLM Toulon Habitat Méditerranée,...

Un nouveau Marché des producteurs à La Seyne : huile d’olive, coquillages du sud, saveurs de l’ubreguière (…) sont à découvrir

La première édition du marché des producteurs aura lieu mercredi 5 mai, puis tous les dimanches et mercredis matin de 8h30 à 12h30, place...

2 Commentaires

  1. une différence de traitement entre l’Ouest et l’Est de Toulon : a l’Est la portion gratuite est beaucoup plus longue, une occasion manquée de rétablir une certaine égalité de « gratuité ». Résultat les routes resteront encombrées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Françoise Spiekermeier, reporter de guerre : de son enfance à Six-Fours jusqu’à ses reportages en Afghanistan

Reporter de guerre, photographe, anthropologue (…), pour sa carrière, Françoise Spiekermeier a parcouru le monde sans peur. En une vingtaine d’années, elle s’est rendue...

Dératisation, l’affaire de tous

Au terme de l’opération de dératisation menée au quartier Berthe du 12 au 23 avril par la Ville et l’office HLM Toulon Habitat Méditerranée,...

Un nouveau Marché des producteurs à La Seyne : huile d’olive, coquillages du sud, saveurs de l’ubreguière (…) sont à découvrir

La première édition du marché des producteurs aura lieu mercredi 5 mai, puis tous les dimanches et mercredis matin de 8h30 à 12h30, place...

La ville d’Ollioules prend possession de 4 hectares de verdure pour réaliser un futur parc

Ce vendredi 30 avril 2021, M. Le Maire Robert Bénéventi et M. Didier Martina-Fiechi, élu au Patrimoine et à la Culture, étaient en visite à...

Des DJ Toulonnais prépare un concert insolite diffusé sur internet le 18 mai prochain

Si les confinements successifs ont pu mettre le moral des jeunes en berne, il n’était pas question de se résoudre au silence musical pour...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !