Le Maire de Six-Fours met tout en oeuvre pour sauver la crèche Gros Câlin

Les responsables de la structure associative Gros Câlin tirent la sonnette d’alarme. D’ici fin 2018, le déficit prévisionnel de la petite crèche s’élèvera à 40 000 euros s’ils ne trouvent pas de solution. La raison ? « La fin des contrats aidés et le désengagement de l’Etat » selon le maire de la commune de Six-Fours, Jean-Sébastien Vialatte. 

La fin des contrats aidés au coeur de la problématique :

Les contrats aidés sont des conventions de travail qui permettent aux employeurs  de recevoir une compensation financière. Le but est de réduire le coup de travail. En vigueur depuis 2010, le gouvernement d’Édouard Philippe a pris la décision de diminuer considérablement ces dernier dès fin 2017. « Une nouvelle preuve du désengagement de l’Etat » selon Jean-Sebastien Vialatte.

Il explique : « Aujourd’hui nous avons une petite structure associative qui va droit à la catastrophe. Et ce n’est pas la gestion de l’établissement qui est en cause, le véritable problème, c’est la disparition des contrats aidés. Cet établissement en comptait 3 pour 5 CDI, il y a donc une perte de recette très importante, le déficit prévisionnel de 2018 est estimé à 40 000 euros ». 

Une aide de 25 000 sur la table :

Le  premier magistrat reprend : « ll ne faut pas laisser faire. Les responsables de la structure sont venus nous demander assistance, nous allons aider cette fois-ci. Cette année, nous allons verser 25 000 euros. Il manque toujours 15 000 euros, mais la CAF s’est engagée à monter un dossier d’aide exceptionnelle. C’est une solution provisoire, le problème reste entier pour l’année 2019. Il faudra trouver le moyen de faire perdurer l’établissement dans le temps ».

Le problème reste entier pour demain :

Il reprend : « Nous souhaitons sauver l’établissement de la faillite, mais on ne pourra pas renouveler l’aide encore et encore. Les autres crèches ne sont pas encore venues nous voir car elles sont plus grandes et ont une meilleure rentabilité, mais on craint des lendemains difficiles. La fin des contrats aidés va poser de nombreux problèmes dans chaque municipalité… »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !