Le Club de Plongée Six-Fournais a  effectué le sauvetage d’une tortue caouanne.

Ce dimanche 09 février,  Le Club de Plongée Six-Fournais a  effectué le sauvetage d’une tortue caouanne.

Crédit : Le Club de plongée Six-Fournais.

Un effort conjoint et une belle solidarité :

Jacques Dubly, président du club de plongée Six-Fournais raconte : « Cette tortue semblait être en détresse par son comportement atone. Nous avons donc décidé de la remonter à bord et de rejoindre le port des Embiez afin de contacter une personne compétente de l’institut Paul Ricard. C’est d’ailleurs avec l’aide de la capitainerie que nous avons réussi à joindre les bonnes personnes ».

La tortue est actuellement sous vitamines et anti inflammatoires :

Il reprend : « Notre rescapée a été prise en charge par le centre de réhabilitation de la faune sauvage d’Antilles. Sidonie la chef de mission des tortues, est venu la recupérer vers 17h. Ils lui ont fait un check up complet, prise de sang… Aujourd’hui elle a été mise sous vitamines, anti inflammatoires, pour traiter ses yeux rouges, et anti douleur. Elle a les yeux fermés contrairement à hier. Elle stresse un peu et a été mise dans l’obscurité ». 

La tortue pèse 36kg et a entre 10 et 20 ans.

Il explique : « Sa température corporelle était descendu à 13 degrés, à savoir que son activité métabolique dépend de la température de l’environnement comme tous les reptiles. Les soigneurs ont donc décidé de la faire tremper dans un bain progressif, afin que sa température remonte à 18°. Elle pèse 36kg  et est la plus grosse tortue en pension. Ils en ont actuellement 12 ».

 Pour les plaisanciers , n’oubliez pas que  le CROSS est à contacter quelque soit le sauvetage.

Il termine : « D’après Sidonie elle aurait entre 10 et 20 ans. Elle n’est pas adulte et on ne peut pas déterminer encore son sexe. Pour les plaisanciers , n’oubliez pas que  le CROSS est à contacter quelque soit le sauvetage. Voilà pour cette aventure mémorable, Sidonie , la soigneuse qui s’en occupe nous tiendra au courant de l’évolution  de notre rescapée, qui est passée trés proche d’une noyade certaine ».

Crédit : Le Club de plongée Six-Fournais.
Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !