Le Chemin piétonnier de la Coudoulière a réouvert ses portes

Il permet de rejoindre le petit port de la Coudoulière et ses plages en partant de la Maison du Cygne. Là, ou il n’y a pas d’arbre pour protéger le promeneur, quelques toiles ont été hissées au-dessus du petit chemin piétonnier. Fermé pendant de nombreux mois pour réhabilitation et travaux, il vient de rouvrir ses portes pour le plus grand plaisir des citadins. 

Autrefois, un bâtiment qui menaçait de se transformer en ruine, et un jardin inexistant.

En ce début de journée, le maire de la commune, Jean-Sébastien Vialatte et ses élus sont réunis autour des musiciens l’harmonie municipale La Six-Fournaise. Après plusieurs morceaux, devant une foule de citadins, le premier magistrat commence : « J’ai pu conduire un projet global de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine de l’ancienne tuilerie Romain Boyer

La maison du directeur (…) menaçait de devenir une ruine il y a quelques années seulement, puisqu’elle avait été laissée à l’abandon après la fermeture de la tuilerie, et le jardin était insistant. (…) Nous avons pu sauver le bâtiment et le transformer en un centre d’art qui accueille près de 50 000 visiteurs par an aujourd’hui ! »

Un endroit ou l’Art et le jardin dialoguent :

Il reprend : « Les travaux d’extension et d’aménagements paysagers de la maison du Cygne s’inscrivent au fil du temps dans le projet municipal de créer un parcours initiatique destiné à tous et au sein duquel dialoguent l’art et le jardin. Aujourd’hui, (…) nous avons procédé à la requalification du chemin piéton de la Coudoulière qui, à terme, traversera le Parc méditerranée rénové pour finir sur la pointe du Cap Nègre dans les salles d’exposition de l’ancienne batterie militaire ». 

Des barrières pour empêcher le stationnement des véhicules :

Il continue : « Lorsque je sus venu à votre rencontre le 2 juin dernier lors du petit-déjeuner de proximité (la prochaine date de la rencontre  juste ici), j’ai entendu vos difficultés et j’ai donc le plaisir de vous informer que dès le mois de septembre seront également mises en places des barrières de ville sur le trottoir de l’avenue de la Coudoulière pour empêcher le stationnement des véhicules ou encore la pose de panneaux de police et le marquage au sol limitant la vitesse à 20km/h puisqu’il s’agit d’une zone de circulation partagée ». 

Des travaux financés par la ville, la métropole toulonnaise et la Région :

Il termine : « Je tiens à remercier nos partenaires comme la Région à hauteur de 200 000€,  mais aussi la métropole Toulon Provence méditerranée à hauteur de 172 438€. La ville a pour sa part autofinancé les  623 879 € restants » .

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !