L’association Porte Marine &Co se mobilise pour que les Seynois voient leur cinéma se construire

Il y a de cela plus d’une année, l’association Porte Marine &Co s’est créée au coeur de l’ancienne cité ouvrière de la mer. Ses objectifs : « défendre les intérêts généraux des résidents de La Seyne-sur-mer » et lorsqu’ils ont entendu dire que le projet du cinéma était à nouveau remis en question par le biais d’un énième appel en justice, ils ont décidé d’agir par le biais d’une lettre. 

Jean Cozette, président de l’association écrit :

« La nécessité impérieuse d’un cinéma à la Seyne n’est plus à démontrer. Le choix d’établir ce dernier sur le site des anciens ateliers mécaniques a été fait depuis de trop nombreuses années pour que l’on puisse sans préjudice sur l’existence, à court et moyen terme, d’un tel édifice, revenir sur cette décision. Il convient donc d’admettre comme postulat que le cinéma sera réalisé sur cet emplacement.

Dès lors, s’opposer à sa construction par le biais de recours, inlassablement répétés et à chaque fois rejetés, ne relève-t-il pas d’une vraie volonté de nuire aux seynois en les privant définitivement d’un cinéma qu’ils souhaitent ardemment?. La mise en oeuvre de recours successifs devant les tribunaux, basés sur des arguties administratives, si elle pourrait être qualifiée d’abusive permet cependant de s’interroger sur les raisons réelles qui l’animent?

Faisant appel à votre sens du bien commun, au nom de l’association PM&Co, mais aussi pour le bien de tous les seynois, je vous prie de vouloir bien retirer votre récent recours contre ce projet.

En espérant que vous donnerez une suite favorable à cette requête, je vous prie d’agréer, monsieur le président, l’assurance de ma considération distinguée. »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

 

2 Comments
  1. l’article ne le précisant pas , cette Lettre Ouverte a été adressée à monsieur Robert DURAND,
    Président de Confédération Environnement Méditerranée, qui a posé un recours devant le tribunal administratif.
    jean Cozette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !