L’association humanitaire Sekolin a fait sortir de terre quatre nouvelles écoles cette année!

Ce jour-là, plus d’une centaine de personnes, membres ou sympathisants de l’association humanitaire, Six-Fournaise, Sekolin’Ny Masoandro,  se sont donnés rendez-vous dans la salle Adrien Scarantino. Au programme, spectacle de danses traditionnelles, dégustation de galettes des rois et meilleurs voeux pour la nouvelle année. L’occasion pour Francis et Viviane Thiry, président et vice présidente de l’association de dresser le bilan de l’année 2019. 

En 16 ans, 40 institutions ont été créées sur le territoire.

Cette soirée, c’est la manière qu’ont trouvé Viviane et Francis Thiry, pour remercier les adhérents de l’association, qui chaque jour, oeuvrent à leurs côtés pour rendre la vie des enfants malgaches meilleurs. Francis, le président, raconte : « En 16 ans d’activité, les réalisation ont été nombreuses ! En tout, ce sont 40 institutions qui ont été créées sur le territoire dont 16 établissements scolaires, des cantines, une maternité, des dispensaires … ». 

Et en 2019 … quatre nouvelles écoles sont sorties de terre.

Il reprend : « Et l’année 2019 a été riche en réalisation. Dans le Sud du pays, nous avons permis à 600 enfants d’être scolarisés par le biais de nos constructions. Nous avons également terminé la construction du centre St Sauveur que nous avons intégralement réalisé à Imerintsiatosika. En tout, il y a 25 classes en allant de la maternelle jusqu’au lycée. Avant que nous ne posions les premières pierres, il s’agissait d’un coin de terre désert sans aucune infrastructure. Aujourd’hui, plus d’un millier d’enfants viennent s’instruire ici chaque jour ». 

Créer des activités génératrices de revenus.

Il termine : « Dans les prochains mois nous allons envoyer du matériel scolaire sur l’île. Nous allons également repartir en avril prochain pour réfléchir à  comment  réaliser une ferme là-bas, avec des poules pondeuses, des vaches … Notre but n’est pas de donner pour donner, ou de construire des murs et de partir, nous nous engageons également dans l’économie. Notre souhait à toujours été de les aider à créer des activités génératrices de revenus. »

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !