L’ancien Atelier Mécanique de La Seyne-Sur-Mer deviendra-t-il un grand complexe cinématographique ?

Ce matin, le maire de la Seyne-sur-Mer, Marc Vuillemot s’est arrêté pendant de nombreuses minutes au sujet de l’Atelier Mécanique de la commune qui devrait prochainement être transformé en complexe cinématographique. 

Les réseaux sociaux s’emballent :

Il commence : « On voit beaucoup de choses étranges sur les réseaux sociaux. On entend dire que le projet est abandonné, que les ateliers vont être détruits, c’est faux, nous sommes toujours en attente de la décision du tribunal administratif. »

Un recours au Tribunal Administratif de Toulon :

Transformer le bâtiment désaffecté des Ateliers mécaniques en complexe cinématographique est un ambitieux projet dont on parle depuis des dizaines d’années. Le permis de construire enfin délivré, une association La Confédération Environnement Méditerranée a déposé un recours au tribunal administratif de Toulon. Gérard Demory, à la tête de la confédération explique : « Ce projet ne respecte pas la loi littoral, propose trop peu de places de stationnement et une dépollution du site très insuffisante* ».

La Commission Départemental et la Direction Régionale de L’environnement, de l’aménagement et du Logement Paca ont déjà donné leur accord.

Le maire de la ville reprend : « Cet argumentaire ne tient pas. D’abord parce que nous sommes en zone urbaine, et que la loi Littoral interdit l’édification de bâtiments isolés mais pas la réhabilitation et la rénovation des constructions déjà existantes. Ensuite, car en ce qui concerne les places de stationnement, nous avons l’aval de la Commission Départemental, et au sujet de la pollution des sols, la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement PACA a également validé le projet. »

Reste à attendre la décision du Tribunal administratif de Toulon.

Il termine : « Le Tribunal administratif de Toulon est seul maître des horloges. Nous avons remis les mémoires en juillet, en août, il y a les vacances judiciaires, nous sommes toujours dans l’attente. Si le projet est validé, l’opérateur Quartus, chargé de la construction du complexe (neuf salles obscures, deux hôtels, des bureaux, des restaurants et des commerces), se dit prêt à commencer le plus rapidement possible. »

« Espérons que la décision soit prise rapidement et qu’elle soit favorable, car depuis que je suis maire de la ville, nous avons installé par 7 fois, déjà, une nouvelle clôture afin d’éviter que les gens ne pénètrent dans le bâtiment désaffecté. »

*Source citation, Var Matin. 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !